Page précédente    PDFtoMusic Pro    Page suivante 
 

Introduction
Comment générer un PDF ?
Menus
Document
Préférences
Mode Expert
Ligne de commande
Recherche par Kooplet
Améliorations
Table de mixage
Clavier Virtuel
Quoi de neuf ?
Limites
FAQ
Annexes
Rapport d'erreur
Licence d'utilisation
Commander
Remerciements
Imprimer le manuel


Le symbole désigne les nouveaux chapitres.

 

Améliorations



Aucune reconnaissance de document n'est fiable à 100%. PDFtoMusic peut donc faire des erreurs.
Cependant, des outils sont à votre disposition pour les corriger.

Les polices
Les symboles
Les portées et systèmes



Les polices

PDFToMusic extrait les polices de caractères du document PDF afin de reconstituer le document musical. Lors de la création du document PDF, les polices ne sont pas mémorisées telles quelles dans le fichier mais transformées. Tout d'abord, pour réduire la taille du fichier, seuls les caractères utiles sont inclus. Souvent, le nom même de la police est encodé. De plus, aucune indication n'est fournie qui permettrait de différencier à coup sûr une police textuelle d'une police musicale.

Certains textes peuvent être écrit avec une police par défaut (Times, Courier...), reconnue directement par le format PDF, la police n'est alors pas incluse dans le fichier PDF et n'apparaîtra pas dans la liste des polices reconnues.
 
Dans une première étape, PDFToMusic essaie d'extraire un nom de police cohérent et le recherche dans sa base de données des noms de polices connues. Si le nom est trouvé la police est considérée comme "forcée par l'application". Vous ne pouvez pas changer cet état.
 
Si la première étape ne donne pas de résultat, PDFToMusic applique des algorithmes spéciaux pour différencier polices textuelles et polices musicales. Les polices sont alors marquées comme "texte automatique" ou "musicale automatique". Vous pouvez, via le menu "Correction>Polices" modifier le résultat proposé par PDFToMusic et, par exemple, changer une police textuelle en police musicale.

Astuce : un double-clic sur un caractère du document Adobe PDF ouvre cette même boîte avec la police correspondante sélectionnée.

 
 
 
Ce changement peut être limité au document ou appliqué à tous les documents.
 
 
 
S'il est limité au document, seul ce document sera affecté par le changement.
S'il est appliqué à tous les documents, à chaque fois que le nom de la police sera retrouvé dans un fichier PDF, son état sera forcé. Bien sûr, ceci doit être utilisé à bon escient. Vous créez donc votre propre base de données des polices rencontrées le plus couramment.  
 
A noter que ces modifications peuvent être mémorisées dans le document PDF et conservées d'un chargement du document à l'autre ou si vous envoyez ce document à un autre utilisateur. Dans ce dernier cas, la base de donnée des noms de polices de l'utilisateur recevant le fichier ne sera pas modifiée.
 
Une fois que les polices ont été définies comme musicales ou textuelles, elles sont traitées en conséquence par PDFToMusic.
 
Les polices musicales sont analysées optiquement, caractère par caractère, pour en extraire leur signification.
 
Pour les polices textuelles, c'est un peu différent. PDFToMusic se base en premier lieu sur les données Unicode du fichier PDF. Dans la plupart des cas, le résultat est cohérent. Cependant, certains fichiers PDF ne fournissent pas des données Unicode correctes. On s'en rend compte rapidement : les textes affichés sont absolument différents du texte original.
Voici par exemple ce que vous voyez dans PDFtoMusic :




Et une fois chargé dans le logiciel musical :




Vous pouvez alors demander une reconnaissance optique de ces polices textuelles. La police est alors marquée comme "Texte avec reconnaissance optique" et chaque caractère est analysé.
Si vous estimez que la reconnaissance optique à fait une erreur (certains caractères sont très semblables graphiquement : le l et le 1, le O et le 0, etc, et peuvent être confondus) en cliquant sur la prévisualisation du caractère et en saisissant au clavier, vous changez sa signification.

Les caractères que vous modifiez s'affichent d'une couleur différente dans la prévisualisation.
Les données que vous saisissez sont collectées dans une base de donnée, ainsi, si un caractère strictement identique est retrouvé plus tard dans un autre fichier, il sera corrigé automatiquement. PDFtoMusic "apprend" afin de vous faciliter le travail.

Pour saisir un caractère Unicode non accessible directement au clavier, comme par exemple des caractères Grecs ou Hébreux, enfoncez la touche Commande (Pomme sur Macintosh, Ctrl sur Windows) et entrez la valeur Unicode du caractère (en hexadécimal).
Par exemple, Commande+0394 définira la lettre grecque majuscule Delta.
Un résumé des codes Unicode peut être trouvé ici : http://www.ssec.wisc.edu/~tomw/java/unicode.html
 
Enfin, certaines polices ne contiennent ni des caractères musicaux, ni des caractères textuels, mais des graphismes. Par exemple, des indications de jeu d'accordéon, des diagrammes d'accords guitare, des logos, etc. L'utilisateur peut, dans ce cas, définir que la police est "Graphique".  Les différents caractères seront alors considérés comme des graphismes et exportés en tant que tels dans le fichier résultat.



Et une fois importé dans Harmony Assistant cela donne :


Correction de symboles

Lorsque vous positionnez le curseur de la souris sur un objet musical, celui-ci s'affiche d'une couleur différente :
 

 
Un clic droit ouvre alors le menu contextuel associé à l'objet.

   
 

 
Dans ce menu, il est possible de changer les paramètres de l'objet, très utile, par exemple, si la reconnaissance a fait une erreur.
La croix rouge supprime l'objet du traitement de PDFtoMusic.
La croix verte replace l'objet dans son état originel : il sera à nouveau traité par PDFtoMusic.

Pour sélectionner plusieurs objets, appliquez un clic droit en dehors de tout objet et définissez l'aire de sélection.
Pour ajouter un ensemble d'objet à la sélection, procédez de même avec la touche Alt enfoncée.
Pour enlever un ensemble d'objet de la sélection, procédez de même avec la touche Commande enfoncée.

Vous pouvez également sélectionner le document en entier via le menu Edition.

Toute correction appliqué à un objet sélectionné s'appliquera aux autres objets sélectionnés de même type.


Portées et systèmes

Un document musical est composé de plusieurs pages. Chaque page présente des lignes de portées regroupées en systèmes par une ligne verticale.
Il peut donc y avoir plusieurs systèmes de portées par page.
Souvent, quand un instrumentiste ne joue pas pendant plusieurs mesures, la portée correspondante est omise du système.
PDFtoMusic applique des algorithmes complexes pour "suivre" les portées d'un système à l'autre et reconstituer les parties.
Vous pouvez corriger ce calcul via le menu "Correction>Portées et systèmes".



Dans ce mode la partition s'affiche en gris, les systèmes sont matérialisés par une barre verticale bleue et numérotés : S1, S2, etc.

Entre chaque système, un tube de colle vous permet de fusionner les systèmes.
Entre chaque portée du système, une paire de ciseaux vous permet de diviser le système.

Cliquez sur l'icône pour appliquer l'opération.

Si vous désirez appliquer la même opération à toute la page, à tout le document, ou au même endroit pour toutes les pages, cliquez sur l'icône avec le bouton droit de la souris et choisissez le mode d'application de l'opération dans le menu contextuel.



Chaque partie est matérialisée par une lettre suivie éventuellement de son nom entre parenthèses.
Si vous avez apporté une modification, le nom de la partie s'affiche en vert.
Un clic sur la flèche bleue dans la portée ouvre le menu contextuel d'association de la portée à la partie :




- Calcul automatique :
Quand une correction a été apportée, annule cette correction et demande à PDFtoMusic de déterminer à nouveau automatiquement la partie à laquelle associer cette portée.

- Exclure du calcul :
La portée sera ignorée. Ceci permet d'éliminer une portée, elle ne sera pas exportée.

- Liste des parties :
Choisissez dans cette liste la partie à laquelle associer la portée.

- Nouvelle partie :
Crée une nouvelle partie et y associe la portée.

Si l'erreur que vous corrigez se reproduit sur toutes les pages, un clic droit sur un nom de portée ouvre un menu déroulant permettant d'appliquer l'organisation des portées définie sur cette page sur la page suivante ou toutes les pages du document.



(c) Myriad 2013 - Tous droits réservés