Page précédente    OMeR    Page suivante 
 

Introduction
Diffusion
Configuration matérielle
Limites
Quoi de neuf ?
Mises à jour
Configuration du logiciel
Configuration du document
Lancement
Interface
1.obtenir une image
2.composer le document
3.interpréter le document
4.améliorer le résultat
Comment commander
Désintallation
Informations techniques
Lexique
Foire aux questions
Rapport d'erreur
Licence d'utilisation
Remerciements
Imprimer le manuel


Le symbole désigne les nouveaux chapitres.

 

Limites

OMeR n'a assurément pas la prétention d'être infaillible. La reconnaissance optique de caractères (OCR) se heurte aux même problèmes que l'œil humain et peut aboutir aux même erreurs.

Quelle que soit la page, il est probable que certaines notes manqueront ou seront mal placées. N'oublions pas qu'OMeR a pour vocation de vous assister dans la saisie de vos musiques en se chargeant de la majeure partie du travail, pas de sa totalité !

Une configuration personnalisée des paramètres d'OMeR vous permettra très certainement de réduire ce taux d'erreur, voyez pour cela le chapitre "Configuration du document"

OMeR a été optimisé pour une vitesse maximale. Cependant, à chaque fois que nous avons eu à  choisir un algorithme,  la qualité de la reconnaissance a toujours primé sur la rapidité. Sur une machine à 200 MHz, le temps de traitement d'une page de complexité moyenne est d'à peu près 20 secondes.

Les erreurs les plus importantes seront rencontrées sur les partitions en mauvais état, manuscrites ou de typographie ancienne. Le travail de retouche manuel sera alors plus important.
Melody Assistant ou Harmony Assistant mettront toute leur ergonomie à votre service pour cette tâche.

Dans l'état actuel, OMeR reconnaît :

  •  Les clés de Sol, Fa, Ut
  •  Les divisions temporelles  simples et complexes:
  • 2/1, 3/1, 4/1
    2/2 ou C barré
    3/2, 4/2
    2/4, 3/4
    4/4 ou C
    2/8, 3/8,4/8
    12/2, 12/4, 12/8
  •  Les altérations à la clé
  •  Les notes, de la ronde à la quadruple croche
  •  Les tailles position et sens des tiges
  •  Les silences, de la pause au seizième de soupir
  •  Les pointés et double pointés
  •  Les tuplets en 2,3,4,6
  •  Les altérations des notes : bécarre, dièse et bémol
  •  Les accroches de notes avec leur valeur et leur aspect graphique
  •  Les notes d'ornements (appoggiatures)
  •  Les altérations sur les notes d'ornements
  •  Les effets de type mordant, trille, staccato.
  •  Les ruptures de type début et fin de répétition, début et fin de musique.
  •  Les liaisons entre les notes situées à l'extérieur des lignes de la portée
  •  Le symbole de répétition de la mesure précédente
  •  Les accolades devant les groupes de portées
  •  Le retrait du premier groupe de portée de la première page du document
  •  Les tailles relatives des mesures
  •  Les distances entre les portées
  •  La position fine des notes

Dans l'état actuel, OMeR ne traite pas :

  • Les têtes de note carrées, en losange ou autre
  • Les brèves
  • Les paroles associées à la musique et annotations diverses
  • Les tablatures
  • Les diagrammes d'accords
  • Les double-bémol et double-dièse associés à la note
  • Les ruptures telles que saut au coda et parties
  • Les indications d'accentuations
  • Les liaisons entre les notes situées à l'intérieur des lignes de la portée
  • Les effets autres que ceux décrits précédemment.

     
    Note : Les tablatures sont localisées mais ne sont pas analysées. Cependant si une tablature est associée à une portée, le document musical final présentera une tablature également. Le doigté de cette tablature sera calculé par rapport à la portée et pourra donc différer du doigté original.
     


(c) Myriad 2008 - Tous droits réservés