Page précédente    Melody Assistant    Page suivante 
 

Introduction
Produits
Quoi de neuf ?
Prise en main
Notation
Interprétation
Périphériques/Pilotage
Virtual Singer
Introduction
Création rapide
FaSoLa
Grégorien
Scat Jazz
Midi & ABC
Règles d'écriture
Aspects techniques
Paramétrage
La palette
Réglages simples
Réglage des effets
Réglage du timbre
Edition des phonèmes
Le SAMPA
Foire aux questions
Résumé des commandes
Real Singer
Remerciements/Liens
Questions/réponses
Licence d'utilisation
Assistance
Annexes
Imprimer le manuel


Le symbole désigne les nouveaux chapitres.

 

Virtual Singer

Paramétrage de la voix 

Les réglages des effets


Pour bien manipuler les niveaux de réglages, avancés la notion de phonème et de formant doit être maîtrisée (voir chapitres Aspect technique de la voix)
  •  vélocité forte et faible :
  • lorsqu'une syllabe est chantée, le phonème principal est allongé (voyelle extensible), et la puissance du chanteur est principalement portée sur ce phonème. Le réglage vélocité faible et vélocité forte donne le volume qui est appliqué aux phonèmes faibles ou au phonème fort.
Nous vous conseillons de consulter le didacticiel vidéo : "Comment paramétrer l'influence de la vélocité et des nuances sur le volume d'une portée chantée. "(Menu "Fenêtres>Didacticiels" dans le logiciel)


  • pourcentage de vélocité :
  • les notes de la portée chantée contiennent les indications de vélocité (puissance sonore). Le pourcentage de vélocité permet de définir dans quelle proportion le chant tiendra compte de ces paramètres.

  • attaque en fréquence :
  • un chanteur peut ne pas démarrer à la hauteur de la note écrite mais un peu en dessous. Cela est réglable par le décalage en fréquence. Le paramètre s'exprime en dixième de ton. Une valeur négative (ce qui sera généralement le cas) donnera un démarrage de syllabe en dessous de la note écrite.

  • décalage temporel :
  • Il s'agit de l'imprécision maximale du chanteur, qui ne chante pas la syllabe exactement au moment où la note est censée démarrer. Ce décalage est exprimé en milli-seconde.

  • durée minimale de silence : 
    Afin d'éviter que le débit du chanteur ne soit trop haché, les petits silences écrits sur la partition peuvent ne pas être pris en compte. Ce réglage permet de donner la durée de silence (en centièmes de secondes) à partir de laquelle le chanteur marque réellement une pause. Les silences plus courts ne seront pas pris en compte.

  • déphasage choeur : 
    Lorsque la voix du chanteur est définie comme un choeur de plusieurs personnes (voir réglages simples), ce paramètre indique l'imprécision maximale des différents choristes. Une valeur élevée amplifie l'effet de groupe mais rend le chant moins précis.

  • le chevrotement :
  • est une variation aléatoire autour de la valeur théorique. Il se défini par un maximum (puissance du chevrotement pendant une vitesse de variation).
    • chevrotement sur F0 (fréquence fondamentale) :

    • Ceci aboutit à un chevrotement tel qu'on le comprend généralement, c'est-à-dire une variation de la fréquence chantée.
    •  chevrotement sur formant 1 (F1), formant 2 (F2), formant 3 (F3) :

    • Un chevrotement sur ces paramètres modifie le timbre de la voix pendant l'émission de la note (pendant l'émission d'une note prolongée, le chanteur modifie très légèrement la position de la bouche).
    • chevrotement de volume

    • Il s'agit de variations involontaires du volume au cours de l'émission de la note.
Tous ces paramètres aident à rendre la voix plus naturelle.
 
  •  la glissade s'applique à la fréquence fondamentale (F0) ou au volume.

  • C'est la manière de passer d'une valeur à l'autre. En effet, de part sa nature physique, le dispositif vocal évolue d'une valeur à une autre par une déformation. La glissade peut être paramétrée par son pourcentage de montée, son pourcentage de descente, sa durée minimale et sa durée maximale.
    • pourcentage de montée et de descente

    • La glissade commence après la fin de la note. Sa durée s'exprime en pourcentage de la durée de la note suivante.
      Si la valeur croît (passage d'une note faible à une note forte ou d'une note grave à un note aiguë) le pourcentage de montée est utilisé. Si la valeur de la note décroît, c'est le pourcentage de descente qui est appliqué.
    • durée minimale et maximale

    • Afin d'éviter des durées de glissade trop courtes ou trop longues, vous pouvez imposer une durée minimale et maximale de la glissade en centième de seconde.

  • le vibrato s'applique à la fréquence fondamentale.

  • C'est une variation lente et régulière de la fréquence fondamentale.
    Remarque : à ne pas confondre avec le chevrotement qui est une vibration rapide et aléatoire.
    • la fréquence minimale

    • exprime la fréquence de base de l'oscillation du vibrato (en dixième d'Hertz). Un vibrato courant se situe entre 50 et 70 dixièmes d'Hertz.
    • le ratio fréquence

    • permet d'accélerer le vibrato lorsque la note chantée est plus haute. Sa valeur est le nombre de demi-tons au-dessus du La4 (440 Hz) nécessaire pour augmenter la fréquence du vibrato de 1 Hz.
      Par exemple, avec une fréquence minimale de 60 (6 Hz) et un ratio fréquence de 12 demi-tons (une octave), un La4 sera chanté avec un vibrato à 6Hz, un La5 avec un vibrato à 7 Hz...
    • le délai avant

    • est le délai avant le début du vibrato. Il est exprimé en centième de seconde.
    • la montée

    • est la durée pendant laquelle la puissance du vibrato augmente progressivement avant d'atteindre sa valeur maximale. Elle est exprimée en centième de seconde.
    • la puissance du vibrato

    • correspond à son amplitude maximale en centième de ton.
    • le ratio fréquence

    • permet d'amplifier le vibrato lorsque la note chantée est plus haute. Sa valeur est le nombre de demi-tons au-dessus du La4 (440 Hz) nécessaire pour augmenter la puissance du vibrato d'un demi-ton.
      Par exemple, avec une puissance de 20 (1/5 de ton) et un ratio fréquence de 12 demi-tons (une octave), un La4 sera chanté avec une puissance de vibrato d'un cinquième de tons, un La5 avec une puissance d'un demi-ton + un cinquième de ton...
     


(c) Myriad - Tous droits réservés