Page précédente    Melody Assistant    Page suivante 
 

Introduction
Produits
Quoi de neuf ?
Prise en main
Notation
Introduction
Rappels de Solfège
Les Modèles
La sélection discontinue
Les repères
Liaison, coulé, ligature
Les tablatures
Portées multi-voix
Notation en couleur
Notation grégorienne
Les ruptures
La clef
L'armure
La signature temps
Les nuances
Le mouvement
Paroles/Karaoke
Les objets libres
Textes spéciaux
Polices de caractères
Interprétation
Périphériques/Pilotage
Virtual Singer
Questions/réponses
Licence d'utilisation
Assistance
Annexes
Imprimer le manuel


Le symbole désigne les nouveaux chapitres.

 

Liaison, Coulé et Ligature


En notation musicale nous pouvons dénombrer trois types de symboles qui relient les notes entre elles : la liaison de prolongation, le coulé et la ligature (accroche)

Nous allons étudier ici leur signification, la manière de les écrire et leur influence sur l'interprétation.

La liaison de prolongation


Une liaison est toujours entre deux ou plusieurs notes de même hauteur. Elle est équivalente  à une note unique dont la durée est égale à la somme des durées.

Pour créer une liaison de prolongation on peut :
  • Soit diviser une note en deux : double-cliquez sur la note et choisissez la durée de la première partie de la note
  • Soit fusionner deux notes : sélectionnez les deux notes et appliquez Edition>Action>Lier

Nous vous conseillons de consulter le didacticiel vidéo : "Liaison de notes : comment lier deux notes de même hauteur. "  (Menu "Fenêtres>Didacticiels" dans le logiciel)


Le coulé


Une coulé se pose entre des notes de hauteur quelconque.
S'il est interprété il se comporte comme une glissade : la fréquence va varier de manière continue ou demi-ton par demi-ton depuis la hauteur de la note de départ jusqu'à la hauteur de la note de fin.
L'outil de posé de couler se trouve dans la palette "Divers"

Nous vous conseillons de consulter les didacticiels vidéo :"Ajout et suppression de coulé. ","Associer un double coulé à une note. ","Interprétation des coulés. " et "Coulé entre notes appartenant à des portées différentes. "  (Menu "Fenêtres>Didacticiels" dans le logiciel)

Le coulé peut également servir, lorsqu'il souligne tout un groupe de notes, à spécifier le "phrasé", c'est-à-dire signaler que ce groupe de notes est joué comme une seule phrase (dans un même souffle pour les instruments à vent).

Un coulé peut être posé entre deux notes appartenant à des portées différentes.

La ligature


La ligature regroupe deux ou plusieurs notes pour former un ensemble rythmique ou mélodique. Il y a plusieurs façon différentes de définir des ligatures dans le logiciel.

  • Ligature automatique. Ce mode se règle par document, dans le menu options. Lorsque se mode est actif, les ligatures sont calculées automatiquement. Vous pouvez intervenir sur le calcul en définissant la manière dont les notes vont être ligaturées dans la boîte d'édition de la signature temporelle.

  • Ligature manuelle. Lorsque le mode de ligature automatique est inactif, les ligatures sont manuelles. Pour ligaturer deux notes, sélectionnez les et appliquez "Edition > Aspect> Ligaturer". Vous pouvez également double-cliquer sur la note et agir sur la case à cocher "Ligaturée" pour ligaturer ou non la note avec la note suivante.

  • Ligature spéciale. Cet outil, présent dans la palette "Divers", vous permet de ligaturer n'importe quelle note, même appartenant à des portées différentes, et ce, de manière largement configurable. Une fois l'outil activé, cliquez sur la tête ou le haut de la tige de la première note puis sur la deuxième note.
    En double-cliquant sur la
    ligature ou sur la première note de la ligature vous éditez les caractéristiques de celle-ci.

    • Nombre de lignes qui vont débuter la ligature
    • Nombre de lignes qui vont terminer la ligature
    • Position de la séparation entre les lignes débutant et terminant la
      ligature
    • Taille des lignes
    • Ecart entre les lignes
    • Origine des lignes
    • Fin de groupe de tuplet
    Si une ligature spéciale est définie elle est prioritaire par rapport à la ligature automatique ou manuelle.
    Pour supprimer une
    ligature spéciale, utilisez l'outil de suppression (palette d'édition)

Nous vous conseillons de consulter le didacticiel vidéo : "Ligaturer les notes. Ligature automatique et manuelle. Paramétrage de la signature temporelle. " ainsi que "Ligature spéciale. Ligature de notes appartenant à des portées différentes. " (Menu "Fenêtres>Didacticiels" dans le logiciel)


(c) Myriad - Tous droits réservés