Page précédente    Melody Assistant    Page suivante 
 

Introduction
Produits
Quoi de neuf ?
Prise en main
Notation
Interprétation
Introduction
Les lois
Portées multi-instruments
Portées batterie standard
Fonctions avancées
Effets/Expression
Ajustement microtonal
Accordages spéciaux
Processeur d'effets
Courbes de paramètre
Instruments utilisateurs
Pistes numériques
Le Jukebox
Jouer le Karaoké
Périphériques/Pilotage
Virtual Singer
Questions/réponses
Licence d'utilisation
Assistance
Annexes
Imprimer le manuel


Le symbole désigne les nouveaux chapitres.

 

Les Lois

Les portées à instruments multiples

Principe

Les portées ont normalement un seul instrument associé. Ainsi toutes les notes de la portée sont jouées sur le même instrument.

Il est cependant possible d'avoir plusieurs instruments associés à la même portée.

Ceci vous ouvre de nouveaux horizons : vous pouvez décider, par exemple, que quelques notes d'une portée dont l'instrument principal est le violon se joueront sur le violoncelle.

N'importe quelle portée de type clé de sol, fa ou d'ut peut se voir affecter plusieurs instruments. Ceci rend possible les portées batteries standards.

Pour pouvoir différencier les notes qui se jouent sur des instruments différent, une association est faite entre l'aspect graphique de la note et l'instrument. Cette association est entièrement définissable par l'utilisateur et s'appelle une loi.
 

Note : Si vous êtes un ancien utilisateur de Melody ou d' Harmony, cette nouvelle fonctionnalité ne vous troublera pas : tout ce que vous avez pu apprendre sur le fonctionnement habituel des portées et des instruments reste vrai. Les anciennes portées "batterie" sont désormais appelées portées batterie-grille pour éviter toute confusion.

Qu'est-ce qu'une loi ?

A chaque portée peut être associé un nombre illimité de lois. Les lois vont définir sur quel instrument se jouent chacune des notes.

Nous vous conseillons de consulter le didacticiel vidéo : "Utilisation des lois pour avoir plusieurs instruments associés à une portée. Coloriage des notes. " (Menu "Fenêtres>Didacticiels" dans le logiciel)


Une loi est définie par :

  • Son nom : il est recommandé de donner un nom explicite à chaque loi, par exemple le nom de l'instrument qui lui est associé
  • Les critères d'appartenance à cette loi
  • L'instrument qui interprétera les notes
  • Des options particulières
Les critères d'appartenance d'une note à une loi peuvent être :
  • La forme de la tête de la note
  • La hauteur de la note
  • La couleur de la note
  • La vélocité de la note
Note : Si plusieurs critères sont définis pour une loi, une note suivra cette loi seulement si tous les critères sont respectés.
Si une note respecte plusieurs lois, c'est la première de la liste des lois qui est prise.
Il vaut cependant mieux éviter de telles lois ambiguës, et clarifier la situation en ajoutant des critères.

Dans l'exemple ci-dessus nous avons défini que les notes dont le corps est un losange seront jouées sur l'instrument Piano et les notes dont le corps est un carré seront jouées sur l' instrument Clavecin. La légende s'affiche automatiquement en dessous de la première note correspondant à la loi.

Des ensembles de lois peuvent être sauvegardés dans des fichiers indépendants et rechargés. l'extension de ces fichiers est Lex. Vous pouvez ainsi définir des ensembles de lois les plus couramment utilisés et les appliquer à vos portées.

Comment éditer les lois associées à une portée ?

Dans le menu "Portées" choisissez  "Editer lois", ou dans le menu déroulant de la portée choisissez "Editer lois". La boîte de définition des lois s'ouvre alors. (Rappelez-vous bien que vous éditez les lois de cette portée uniquement.  Dans un même document vous pouvez avoir autant de portées avec des lois que vous voulez.)

En haut de la boîte vous voyez la liste des lois définies pour cette portée. Cliquez sur l'élément de la liste pour éditer la loi.

Astuce: Vous pouvez déplacez un élément en faisant "Commande-Clic>> (Macintosh) ou en cliquant dessus avec le bouton droit de la souris (PC).


Le point à gauche du nom de la loi indique si la loi est utilisée par une note de la portée.

Le triangle coloré à gauche du nom de la loi indique si la loi est non bloquante : si la loi est non bloquante le traitement continuera quand une note correspondra aux critères définis.

Si vous changez un critère d'une loi alors qu'une note la respecte, la note sera automatiquement adaptée à la validation de la boîte d'édition des lois.

En dessous les boutons "Supprimer" et "Ajouter" suppriment et ajoutent une loi à la liste.
Le bouton "Purger" supprime de la liste les lois non utilisées par une note de la portée.

En bas se trouvent la définition de la loi :  son nom, ses critères,  l'instrument associé et des paramètres optionnels.

  • Le nom de la loi vous permet de reconnaître une loi d'une autre, c'est ce nom qui s'affichera en tant que légende sur la portée. La légende peut s'afficher une fois par partition, à chaque retour à la ligne ou à chaque note. Vous pouvez également interdire l'affichage du nom. La légende s'affiche, si possible au dessus de la portée, tant qu'il reste de la place. Sinon, la légende s'affiche en dessous de la portée.
  • Les critères peuvent être la forme, la hauteur, la couleur ou la vélocité de la note.


  • La forme est le critère le plus facile à utiliser, il est valable quel que soit l'instrument associé à votre loi (instrument de type batterie ou non). Si vous ne voulez pas que votre loi soit conditionnée par la forme de la note activez la case à cocher "Forme quelconque"

    La hauteur : Si vous ne voulez pas que votre loi soit conditionnée par la hauteur de la note, activez la case à cocher "Hauteur quelconque"
    Des applications de ce critère peuvent être les portées batterie standard ou les accordages spéciaux. D'autres exemples sont donnés dans le chapitre Lois : fonctions avancées

    La couleur est valable quel que soit l'instrument associé à votre loi (instrument de type batterie ou non). Si vous ne voulez pas que votre loi soit conditionnée par la couleur de la note activez la case à cocher "Couleur quelconque". Afin d'éviter une reconnaissance trop difficile des notes seules quelques couleurs bien différentes sont disponibles pour la définition de la loi.

    La vélocité : Si vous ne voulez pas que votre loi soit conditionnée par la vélocité de la note, activez la case à cocher "Vélocité quelconque"
    Des applications de ce critère sont données dans le chapitre Lois : fonctions avancées

  • L'instrument peut être n'importe lequel des instruments associés à la partition.

  • Les paramètres optionnels permettent d'altérer la manière dont les notes sont jouées. Vous pouvez par exemple ajouter un retard, un effet ou une appoggiature de manière automatique à toutes les notes qui appartiennent à une loi. Ils permettent également de choisir l'aspect graphique des notes qui apparaîtront lorsque vous choisirez "Diviser portée selon lois" dans le menu contextuel de la portée.
Note :
Si vous définissez deux lois avec des critères identiques, elles apparaîtront en rouge dans la liste pour vous aider à les localiser.
Conseil :
Si vous définissez des lois liées à la couleur des notes, rappelez -vous que l'outil de coloriage permet de colorier les notes selon leur hauteur... De même les modes d'affichage FaSolLa pour le chant choral adaptent la forme du corps de la note à sa hauteur.

 
Important : Si vous changez les caractéristiques d'une loi alors qu'une ou plusieurs notes de la portée suivent déjà cette loi, les notes seront adaptés afin de continuer à suivre la loi.

Comment poser une note qui corresponde à une loi ?

Il vous suffit de poser une note qui corresponde aux critères définis pour cette loi. Par exemple, si le critère d'une loi est la couleur rouge, il vous suffira de poser une note rouge sur la portée pour que la loi s'applique à cette note.

Astuce : Lors l'édition de votre partition, si vous désirez poser une note dépendante d'une loi liée à une couleur, cliquez sur la palette de sélection de la couleur avec la touche Majuscule enfoncée (ou le bouton droit de la souris). La palette qui vous sera alors proposée sera une palette restreinte où les couleurs sont bien différentes afin de ne pas les confondre.


Vous pouvez également choisir la loi au moment où vous posez la note. En mode "Edition" (outil crayon), cliquez sur la portée en maintenant la touche "Majuscules" appuyée. Un menu s'ouvre, dans lequel vous pouvez sélectionner la loi que vous désirez voir s'appliquer. La note posée se voit alors affecter les critères correspondant à cette loi.
Enfin, vous pouvez changer la loi qui s'applique à une note déjà posée dans votre portée. Lorsque vous double-cliquez la tête de la note avec l'outil "Sélection" (lasso), dans la fenêtre d'édition des paramètres de la note, un menu déroulant vous permet de changer la loi à laquelle appartient la note. Les paramètres de la note (forme, hauteur, couleur...) sont alors modifiés pour se conformer aux critères de la loi sélectionnée.

Exemple d'utilisation

Sur une portée classique qui joue de l'instrument "Piano", nous allons ajouter une loi afin que les notes en rouge jouent avec un son d'orgue.

  • Ouvrez le menu contextuel de cette portée 
  • Sélectionnez "Editer lois"
  • Entrez un nom pour cette loi (par exemple 'Notes d'Orgue")
  • Sélectionnez le rouge vif dans le menu déroulant des couleurs (sous le bouton "Couleur quelconque"). "Couleur quelconque" ne doit pas être coché.
  • Sélectionnez un instrument (en bas à droite de la boite) pour ces notes. Si l'orgue n'existe pas déjà dans la liste de vos instruments, créez-le avec "Nouvel instrument".

  • N'oubliez pas de l'appeler "Orgue" et de sélectionner le bon son (par exemple Orgues - Grandes orgues 1).
  • Validez. C'est fini.
Une loi s'appliquant aux notes rouges a été définie, pour jouer avec un son d'orgue. Toutes les autres couleurs n'ont pas de loi définie, donc s'entendront avec l'instrument standard de cette portée, c'est-à-dire le piano.

Quand vous voulez insérer une note destinée à être jouée à l'orgue plutôt qu'au piano, sélectionnez la couleur rouge dans la palette "Outil aspect note" (dernière icône).
Sélectionnez à nouveau le noir pour poser à nouveau des notes pour le piano.
 

Important : Un processeur d'effet par défaut peut être associé à chaque instrument. Dans le cas de portées avec lois, la totalité de la portée utilise le processeur d'effet défini dans l'instrument par défaut. (Editable par l'icône dans la marge de la portée)


Il est possible d'aller beaucoup plus loin avec les lois. Si vous avez bien compris le présent chapitre, nous vous conseillons de lire le chapitre : Les lois : fonctions avancées.



(c) Myriad - Tous droits réservés