Page précédente    Melody Assistant    Page suivante 
 

Introduction
Produits
Quoi de neuf ?
Prise en main
Notation
Interprétation
Périphériques/Pilotage
Virtual Singer
Introduction
Création rapide
FaSoLa
Grégorien
Scat Jazz
Midi & ABC
Règles d'écriture
Aspects techniques
Paramétrage
Le SAMPA
Foire aux questions
Résumé des commandes
Real Singer
Introduction
Enregistrement de voix
Ajustement sélection
Enregistrement avancé
Ajustements phonétiques
Aspects techniques
Remerciements/Liens
Questions/réponses
Licence d'utilisation
Assistance
Annexes
Imprimer le manuel


Le symbole désigne les nouveaux chapitres.

 

RealSinger

Paramètres à prendre en compte

lors des enregistrements

Real Singer


Le bruit

Bruit ambiant

Si un bruit accidentel survient quand vous enregistrez, refaites l'enregistrement. Par exemple, un klaxon dans la rue, un chien qui aboie, un avion qui passe... Si vous avez des compagnons, suggérez fortement qu'ils sortent de la pièce : même de petits mouvements peuvent échapper à votre attention et être audible dans l'enregistrement. (Oui, l'ami assis derrière vous, glousse quand vous essayez d'enregistrer...).

Bourdonnement du courant alternatif

Selon votre pays, le courant alternatif produit un bourdonnement d'une fréquence de 50 ou 60 hz. Ceci interfère en harmonique dans l'intervalle des fréquences de la voix, spécialement à 150 ou 180 hz. A droite, vous pouvez voir le spectre d'un bourdonnement  du courant alternatif dans une configuration bruitée. Il est très important de réduire ce bourdonnement car ce bruit est difficile à éliminer sans déformer la voix.

Si vous utilisez un ordinateur portable, le plus simple est de travailler sur les batteries, sans périphériques connectés. Si vous utilisez des périphériques, déconnectez les cables (lorsque l'ordinateur est éteint).

Quand un pré-amplificateur ou un magnétophone est connecté à l'ordinateur et que les deux utilisent le courant alternatif, le niveau de bourdonnement dépend de la manière dont les appareils sont connectés au secteur. Pour réduire le bourdonnement, connectez les appareils à la même prise, en utilisant s'il le faut un prise multiple. Si les branchements ne sont pas polarisés (sans fiche de terre) essayez d'inverser le sens de branchement de la prise.

Certains microphones produisent un bourdonnement assez fort quand vous les touchez. Si ceci arrive, montez le micro sur un support isolé plutôt que de le prendre à la main. Si vous n'avez pas de support, essayez de le fixer sur une tige en bois, accrochée au dos d'une chaise. Il est important  de faire attention à ceci, ce n'est pas parce qu'un microphone peut être pris en main qu'il doit l'être.
Si vous utilisez un micro-casque, vérifiez si le bourdonnement est réduit quand vous déconnectez le micro du casque.

Vérifiez que le cable de votre microphone ne traîne pas au voisinage d'un cable d'alimentation. Ceci s'applique également au cable entre l'ordinateur et le pré-amplificateur (si vous en utilisez un). Il est important de rester loin de tout moteur électrique, ceci incluant les ventilateurs.

Bruit de machines

Si vous obtenez un spectre de bruit, comme celui que vous voyez au dessus, mais où la fréquence du premier pic n'est pas celle de votre courant alternatif, alors la source du bruit est probablement du à un moteur électrique. Dans l'environnement sonore ambiant, les bruits de machine sont continuellement présents, même si notre oreille apprends à les éliminer automatiquement : réfrigérateurs, ventilateurs d'ordinateurs, horloges... Mais par contre ils seront impitoyablement présent dans vos enregistrements. Donc, traquez les machines en fonctionnement et essayez de les éteindre ou de les éloigner.
Si le spectre est beaucoup plus diffus, il s'agit peut être du bruit de l'air pulsé par un système de ventilation.

Bruit électronique

Certains bruits sont causés par les propriétés électroniques de votre ordinateur. Si ce bruit est faible, Real Singer va l'analyser et le réduire. Mais s'il est trop important vous devrez envisager une façon différente de faire les enregistrements.

Par exemple, si votre carte son est de moindre qualité elle va être perturbée par l'électronique ambiante et ajouter du bruit dans votre enregistrement. Ceci arrive souvent si vous avez un microphone directement connecté à l'entrée microphone de la carte son. Si vous avez éliminé toutes les autres sources possibles de bruit, le coupable est peut être là...
Essayez alors d'enregistrer votre voix sur un enregistreur indépendant de l'ordinateur : magnétophone, enregistreur numérique ou en passant par un pré-amplificateur. Ainsi vous pouvez fournir le signal par l'entrée line-in à la place de l'entrée microphone. Gardez en mémoire que les microphones des appareils d'enregistrement indépendants de l'ordinateur sont différents des microphones conçus pour être utilisés directement avec un ordinateur.

Avec un magnétophone à bande il est préférable d'utiliser le high-bias ou des bandes métal avec un réducteur de bruit.
N'utilisez pas le contrôle automatique de gain.
N'utilisez pas le microphone intégré à l'enregistreur.

Facteurs de qualité du son

Egalisation

La voix humaine contient des composants de fréquence essentiels variant sur un intervalle important. La fréquence fondamentale des notes chantées est en dessous de 500 Hz (encore moins pour les voix d'homme) avec d'importantes harmoniques à des fréquences supérieures. L'intervalle de 2 à 6 Khz contient des fréquences qui ajoutent de la coloration à la voix, spécialement durant certaines consonnes et transitions.

Vérifiez que votre microphone a une réponse fine dans cet intervalle de fréquence. Si votre microphone est plutôt sensible aux basses fréquences mais intègre une augmentation artificielle des hautes fréquences, votre enregistrement sonnera trop "brillant". Certains microphones pour ordinateur sont conçus pour la reconnaissance vocale (conversion de sons en texte) et fournirons donc une réponse en fréquence artificielle.
Mais tant que votre microphone fourni une réponse dans l'intervalle de fréquence de la voix humaine, il n'est pas nécessaire d'avoir un niveau de réponse "plat" (homogène) puisque Real Singer intègre un égaliseur.

Saturation et coupure

La saturation et la coupure surviennent quand le niveau du signal entrant est trop important et ceci à n'importe quel stade du traitement du signal.

Si votre voix est trop faible, le microphone va déformer le son, même si le signal de sortie depuis le microphone est dans un intervalle acceptable. Les microphones pour ordinateur ont souvent un niveau de dynamique faible, ceci voulant dire qu'il y a peu de différences entre  le son le plus faible qu'ils peuvent détecter au dessus du bruit et le son le plus bas qu'ils peuvent accepter sans distorsion. Quand vous enregistrez avec Real Singer, il est nécessaire de garder votre voix à un niveau homogène. Spécialement si vous utilisez un microphone d'ordinateur.

Les microphones professionnels ont un plus grand intervalle de niveau sonore supportés sans distorsion. Mais l'intervalle de signal électrique produit est aussi plus large. Ce type de microphone est utilisé avec un pré-amplificateur (ou magnétophone agissant comme tel). Soyez attentif aux vu-mètres mesurant l'amplitude du signal. Il n'y aura pas de problème si une saturation temporaire survient dans une partie non importante du mot, loin du phonème que vous cherchez à saisir.

N'utilisez pas le contrôle de gain automatique (AGC) quand vous enregistrez. Les distorsions produites par l'AGC sont généralement plus grande que les distorsions éliminées. Il est mieux de s'éloigner du microphone ou d'ajuster manuellement les contrôles de volume. Les enregistreurs portable ou dictaphones utilisent en général l'AGC. Evitez les donc si possible.

Si vous transférez le signal via un pré-amplificateur ou autre périphérique, vérifiez que vous utilisez des prises correctes. N'utilisez jamais des prises destinés à des haut-parleurs. La meilleure connection est line-out sur line-in.
Si vous utilisez un éditeur audio pour appliquer des filtres numériques à l'enregistrement, vérifiez que les filtres ne tronquent pas votre son.

Problèmes particuliers

Sons difficiles

Certaines consonnes sont difficiles à enregistrer parce qu'elle sont faibles et créent un fort souffle. Par exemple les f, ch, s, et r. Vous devrez placer votre bouche près du microphone sans que le souffle produit ne le touche, par exemple en le déplaçant vers votre menton.
D'autres consonnes sont difficile à enregistrer car ce sont des plosives : b,d, k... Ces consonnes ont un bref moment de forte intensité qui se réduit en un son court. Si vous prononcez naturellement ces consonnes, Real Singer va trouver un niveau sonore trop bas et refuser la saisie. Essayez de résister à la tentation de les produire de manière non naturelle pour aider Real Singer à les localiser car cela produira un son incorrect.

Si vous avez des des difficultés a obtenir un enregistrement satisfaisant pour ces consonnes ou si vous voulez adapter ce que Real Singer entends pour vous, alors pré-enregistrez et utilisez un éditeur de son externe. Vous pourrez ainsi réduire l'amplitude des parties inutiles du son, ainsi, les parties utiles dont le niveau est trop faible seront acceptées. Evitez de travailler sur la partie utile du phonème car ceci interférera avec le processus de suppression ultérieur du bruit.

Utiliser un éditeur de son

Un éditeur de son est un programme qui va vous permettre de charger un fichier son, de le modifier et de le sauvegarder. Par exemple, sur Windows et Macintosh, vous avez Audacity disponible depuis sourceforge.net. Il permet de lire et d'exporter des fichiers WAV ou OGG Vorbis, formats reconnus par Real Singer.

Avec un éditeur de son externe vous pouvez (1) Importez un enregistrement long de plusieurs mots et le découper en mots individuels (2) Ajuster le volume et l'égalisation (3) Inspecter le son pour localiser les bruits (4) Appliquer certains effets (non recommandé avec Real Singer)

Un éditeur de son vous aidera à localiser des sources de bruits en inspectant l'amplitude et le spectre du bruit. Le plus intéressant est d'analyser  l'enregistrement pour localiser la saturation et les coupures. Pour cette raison, avant de démarrer l'enregistrement d'une voix au complet, il est intéressant de faire quelques essais en inspectant le son obtenu. Ainsi, Real Singer aura des sons de bonne qualité pour construire la voix.

La saturation survient quand une augmentation du volume sonore produit moins d'augmentation du signal enregistré. La réponse au signal n'est plus proportionnelle. La saturation est parfois désirable, et est certainement meilleure que la coupure. Mais dans Real Singer il est préférable d'éviter la saturation car la qualité du signal est utile aussi bien dans les volumes faibles que fort. Si vous explorez visuellement un son enregistré et voyez que le volume reste constant lors des différents passages faible et fort, c'est que vous avez de la saturation. (Ou que vous êtes capable de maintenir votre voix à un volume constant, ce qui est rare...) Essayez alors d'enregistrer à un volume plus faible, ou déplacez le microphone en l'éloignant de la bouche. Vérifiez également que le contrôle de gain automatique (AGC) est inactivé.

A droite, voici quelques images réduites saisies depuis un éditeur audio.


En haut, voici un son correctement enregistré. Vous pouvez voir que la voix humaine normale a des variations d'amplitude. Ces irrégularités sont visibles dans l'enveloppe du son.

La seconde image est le même son, enregistré avec de la saturation. Notez que les irrégularités de l'enveloppe ont été adoucies. Une exploration du spectre montre que certaines fréquences sont plus présentes que dans le son non saturé.

La troisième image montre la coupure, dans ce cas causée par un signal trop fort en entrée de la carte son. L'enveloppe a été écrasée.

La quatrième image montre une coupure bien que l'amplitude ne soit pas maximale. Dans ce cas la coupure est due au microphone, car le son était trop faible. Le signal a été réduit par le contrôle de volume de la carte.

Quand un signal est coupé, il n'est pas possible de le corriger.



A gauche voici une image composée de deux spectres, obtenus avec le même mot mais deux microphones différents. Les aires qui nous intéressent sont marquées d'une étoile.
Un des microphone (spectre violet) montre des réponses excessives dans la troisième harmonique, ce qui est caractéristique de la saturation. Egalement ce microphone  donne une réponse excessive dans les fréquences élevées (probablement à cause d'une augmentation artificielle) qui donne un son brillant et cru. Ce microphone est conçu pour de la reconnaissance vocale.
L'autre microphone est un microphone pré-amplifié de type dynamique, utilisé normalement pour l'enregistrement audio.
Le spectre obtenu (en vert) est nettement plus satisfaisant.



(c) Myriad - Tous droits réservés