Page précédente    Melody Assistant    Page suivante 
 

Introduction
Produits
Quoi de neuf ?
Prise en main
Notation
Introduction
Rappels de Solfège
Les Modèles
La sélection discontinue
Les repères
Liaison, coulé, ligature
Les tablatures
Portées multi-voix
Notation en couleur
Notation grégorienne
Les ruptures
La clef
L'armure
La signature temps
Les nuances
Le mouvement
Paroles/Karaoke
Les objets libres
Textes spéciaux
Polices de caractères
Interprétation
Périphériques/Pilotage
Virtual Singer
Questions/réponses
Licence d'utilisation
Assistance
Annexes
Imprimer le manuel


Le symbole désigne les nouveaux chapitres.

 
 

Les nuances

Ce chapitre va vous présenter la notion de Nuances et la façon de les utiliser.
 

Rappel de solfège

La nuance représente les différents degrés de force par lesquels peuvent passer un ou plusieurs sons.

Mise en oeuvre

Le son produit par un instrument de musique peu être plus ou moins fort. Si l'on prend l'exemple du piano, le son ne sera pas le même si l'interprète effleure la touche ou s'il la frappe. En informatique musicale, on se réfère à cette force du son par le terme de vélocité de la note. Sur Harmony-Melody, la vélocité peut aller de 0 (pas de son) à 127 (vélocité maximum)

Il y a plusieurs façon de changer la vélocité d'une note :

  • Modification de la vélocité d'une note seule. Double-cliquez sur la note et éditez numériquement la vélocité.

  • Modification de la vélocité de la sélection. Sélectionnez un groupe de note et activez la boîte de dialogue de modification de la vélocité par "Edition>Actions>Changer la vélocité". Vous pouvez alors fixer toutes les vélocités a une valeur, soustraire ou ajouter une valeur à une vélocité ...

  • Edition de la vélocité d'une portée. Passez la portée en mode d'édition de la vélocité.(Menu de la Portée>Edition des vélocités). Cliquez sur la courbe rouge pour éditer graphiquement les vélocités des notes de la portée. Si une nuance est placée une courbe jaune apparaît. Elle représente la vélocité effective, après application de la nuance aux vélocités des notes.
Ces différents modes changent réellement la vélocité associée à la note.

Certains effets associés à la note peuvent affecter la vélocité de cette note, comme le staccato ou le piqué. Ceci altère également la vélocité mémorisée dans la note.

Des indicateurs de nuance peuvent ensuite modifier la vélocité de jeu de la note. Ces indicateurs n'altèrent pas la vélocité mémorisée dans la note mais uniquement le résultat audible.
Ces indicateurs sont regroupés dans la palette de “Nuances”.

Un indicateur de nuance s'applique à la portée sur lequel il se trouve, et ce, jusqu'à la fin de la portée ou jusqu'à l'indicateur de nuance suivant. Vous pouvez également configurer l'indicateur de nuance pour qu'il ne s'applique plus à la portée seule, mais à toute la partition. Il est alors recommandé de regrouper tout ces indicateurs globaux sur la première portée de la partition.
 

Edition

Pour poser un indicateur de nuance, sélectionnez-le dans la palette des nuances et cliquez sur la partition : il s'ajoute à la partition.

Un double-clic sur l'objet l'édite et vous permet de changer ses paramètres. Voici à quoi peut ressembler ce type d'objet dans Harmony-Melody :

Il y a deux types d'indicateurs de nuance :
  • les indicateurs tels que celui de gauche qui vont augmenter ou diminuer graduellement la force (vélocité) du son. Ce sont les crescendo et decrescendo. La vélocité fixée sera progressive depuis le début de l'indicateur jusqu'à sa fin. Quand vous posez ce type d'indicateur sur la partition, laissez le bouton de la souris appuyé et déplacez-la pour étendre l'aire de l'indicateur.

  • les indicateurs tels que celui de droite qui vont fixer la force du son. La vélocité fixée sera conservée jusqu'au prochain indicateur de nuance. Leur représentation est un abrégé de leur nom Italien.

  •  
    pp Pianissimo Très faible
    p Piano Faible
    mp Mezzo Piano Moyennement faible
    mf Mezzo Forte Moyennement fort
    f Forte Fort
    ff Fortissimo Très fort
     
 
Note : La vélocité associée à la note n'est pas réellement modifiée par les indicateurs de nuance, seule la restitution audio ou l'export numérique le sont.

Pour éditer un indicateur, double-cliquez sur celui-ci. Voici les différents paramètres que vous pouvez modifier :
  • Le texte. Le texte affiché peut être paramétré. Saisissez le texte qui sera substitué à l'affichage par défaut de la nuance.
    Insérez éventuellement les séquences: $p pour afficher le symbole de nuance P, ou encore $f, $m, $z. La séquence $x affiche les symboles par défaut de la nuance.
    Par exemple "$x la seconde fois" va afficher "ppp la seconde fois" dans le cas d'une nuance de type 'ppp'.

  • La puissance de la nuance : de 0 à 500%. C'est le coefficient qui sera appliqué à la vélocité des notes lors de la restitution. Les valeurs inférieures à 100 vont diminuer la vélocité jouée de la note (le volume de la note sera plus faible) des valeurs supérieures à 100 vont augmenter la vélocité jouée de la note (le volume de la note sera plus fort). Dans le cas d'un crescendo ou d'un decrescendo deux forces de nuance seront définissables : la force de début et la force de fin.
     
    Note : Vous pouvez affecter n'importe quelle puissance de nuance à n'importe quelle nuance. Il est cependant recommandé de conserver une cohérence au sein du même document musical. Evitez par exemple de définir un Forte moins puissant qu'un Pianissimo...

  • Vous pouvez indiquer si l'indicateur agit effectivement sur les notes, ou s'il est purement graphique.

  • Vous pouvez indiquer si l'indicateur agit sur la portée sur laquelle il est, sur toutes les portées de la fusion, sur toutes les portées du groupe (défini par une accolade)  ou sur toutes les portées du document.

  • Passages : une nuance est configurable de manière à ne s'activer qu'à un numéro d'ordre de passage donné. Pour rappel, les différents numéro d'ordre de passage se définissent à l'aide de symboles de rupture. Par exemple, vous pouvez définir une répétition de mesures qui se jouera trois fois, la première  "fortissimo", la dernière "pianissimo".
    En définissant que le passage "n" donnera une vélocité de 0, vous définissez un Tacet. Ceci permet de faire silence pour un instrument donné pendant une répétition.

  • Cumulatif : En fonctionnement standard, quand une nuance est dans une répétition, à chaque lecture de la nuance, le pourcentage de vélocité est fixé à celui défini dans la nuance.
    Si le mode "Cumulatif" est activé, à chaque passage, le pourcentage s'appliquera au pourcentage précédent. Ceci permet de définir, par exemple, des fondus au silence (Repeat and fade). Appliquez un decrescendo de 100% à 80% sur un ensemble de mesures répétées et activez le mode cumulatif.

    Note : Texte, passages et cumulatif sont disponibles à partir de Melody Assistant 7 et Harmony Assistant 9.
 


(c) Myriad - Tous droits réservés