Page précédente    Harmony Assistant    Page suivante 
 

Introduction
Produits
Quoi de neuf ?
Prise en main
Notation
Introduction
Rappels de Solfège
Généralités
Lexique
Les Modèles
Le mode page
Le mode gravure
Positionnements
La sélection discontinue
Les vues
Les repères
Liaison, coulé, ligature
Les tablatures
Portées multi-voix
Notation en couleur
Notation grégorienne
Les ruptures
La clef
L'armure
La signature temps
Les nuances
Le mouvement
Paroles/Karaoke
Les objets libres
Textes spéciaux
Polices de caractères
Jeux de caractères
Interprétation
Périphériques/Pilotage
Virtual Singer
Questions/réponses
Licence d'utilisation
Assistance
Annexes
Imprimer le manuel


Le symbole désigne les nouveaux chapitres.

 
 

Rappels de Solfège

Généralités

Dans le logiciel, la musique est notée de manière classique : des notes disposées sur des portées, des portées regroupées en partition, c'est la représentation la plus utilisée dans le monde musical.

Nous allons maintenant passer très rapidement en revue les notions de base. Si vous êtes déjà familiarisé avec le vocabulaire et les notions de solfège, vous pouvez passer directement au chapitre suivant.

Note : Nous ne pouvons bien entendu pas expliquer ici la totalité des notions de solfège. Nous vous invitons donc, pour des explications plus poussées, à vous procurer un ouvrage traitant du sujet (par exemple, Théorie de la Musique, A. Danhauser aux Editions Henry Lemoine ).
Une musique est notée dans une partition (contenu de la grande fenêtre de votre document). La partition se divise en une ou plusieurs portées, chaque portée représentant ce que joue un instrument différent.

La portée est constituée d'un groupe de cinq lignes horizontales :






Sur la portée peuvent être placées des notes, une note définissant le son qui est joué à un instant donné par l'instrument de cette portée.
Les notes peuvent être placées sur les lignes de la portée ou entre deux lignes.

La note, par son aspect et sa position, permet de définir simultanément trois paramètres :

  1. La position verticale de la note définit sa hauteur (aiguë ou grave). Plus la note est placée sur les lignes ou interlignes supérieures de la portée, plus elle est aiguë.

  2. La position horizontale de la note définit le moment où elle est jouée. L'axe horizontal de la portée définit ainsi une échelle de temps croissante de la gauche vers la droite. Si vous placez deux notes sur la même colonne, elles seront jouées simultanément. Il s'agit alors d'un accord.

  3. La forme de la note définit sa durée. Des durées de notes standard sont définies en solfège, chacune étant deux fois plus longue que la suivante.

  4. Vous avez ainsi : La ronde : , blanche : , noire : , croche :  , double-croche:  , triple-croche :  etc.
    Ainsi, une blanche est deux fois plus courte qu'une ronde, une noire deux fois plus courte qu'une blanche...
On peut également rencontrer des silences, c'est-à-dire des notes ne produisant aucun son. Les silences permettent de ménager des pauses à l'intérieur d'une musique. Ils sont, comme les notes, organisés en longueurs décroissantes par un facteur de deux. A la longueur de la note ronde correspond le silence appelé pause, à la blanche la demi-pause, à la noire le soupir, à la croche le demi-soupir, à la double-croche le quart de soupir, etc.

Les portées sont divisées en mesures, séparées par des barres verticales placées régulièrement sur la portée. Les mesures découpent les portées en intervalles de temps égaux.

Enfin, à gauche de chaque portée, une clé. La clé permet de définir plusieurs paramètres :

La forme de la clé indique la correspondance entre les lignes de la portée et la hauteur des notes correspondantes.
Ainsi la clé de sol (portée d'en haut) indique que la ligne inférieure correspond à un Mi, l'interligne entre les deux lignes inférieures à un Fa, la ligne d'au-dessus à un Sol, et ainsi de suite dans l'ordre : Mi Fa Sol La Si Do Ré Mi Fa Sol ...
Le symbole de la clé de sol est : 

En clé de Fa, la ligne inférieure correspond à un Sol grave, puis en remontant, La, Si, Do, Ré, Mi, Fa ...
Le symbole de la clé de Fa est : 
Voici un exemple de quelques changements de clef que vous pouvez utiliser :

Juste à sa droite, deux nombres , ici 4 et 4 indiquent la signature temps, c'est-à-dire la longueur de chaque mesure.
4/4 signifie qu'une mesure correspond à la longueur de 4 noires, c'est-à-dire d'une ronde, de deux blanches, de huit croches, etc.

divtemps


(c) Myriad - Tous droits réservés