Page précédente    Harmony Assistant    Page suivante 
 

Introduction
Produits
Quoi de neuf ?
Prise en main
Notation
Introduction
Rappels de Solfège
Les Modèles
Le mode page
Le mode gravure
Positionnements
La sélection discontinue
Les vues
Les repères
Liaison, coulé, ligature
Les tablatures
Portées multi-voix
Notation en couleur
Notation grégorienne
Les ruptures
La clef
L'armure
La signature temps
Les nuances
Le mouvement
Paroles/Karaoke
Les objets libres
Textes spéciaux
Polices de caractères
Jeux de caractères
Interprétation
Périphériques/Pilotage
Virtual Singer
Questions/réponses
Licence d'utilisation
Assistance
Annexes
Imprimer le manuel


Le symbole désigne les nouveaux chapitres.

 

Polices de caractères 


Qu'est-ce qu'une police de caractères ?


Une police de caractère définit l'aspect qu'auront les textes à l'écran. Une police est constituée d'un fichier contenant l'ensemble des tracés des caractères. 

Les polices installées dans le dossier système de votre ordinateur peuvent être utilisées par l'ensemble de vos logiciels (ex: Times, Courier, Arial...).

Les polices "embarquées", spécifiques à Harmony ou Melody Assistant, livrées dans le dossier "Fonts" de l'application, ne peuvent être utilisées que par Harmony ou Melody.

Plusieurs polices de caractères embarquées sont donc fournies avec le programme, et sont utilisables au sein de celui-ci sans nécessiter d'installation.

Il y a deux types de polices embarquées : les polices musicales, réservées à Harmony Assistant, qui permettent de changer l'aspect de sa partition, et les polices textuelles, utilisables aussi bien dans Harmony Assistant que dans Melody Assistant, qui permettent d'insérer des symboles spéciaux dans les textes que vous tapez dans le logiciel.

Les polices musicales


Un ensemble de polices musicales est fourni avec Harmony Assistant. Ces polices sont également incluses dans Melody Player et Myriad plug-in.
Les jeux de caractères ne peuvent être sélectionnés que dans Harmony Assistant.
Pour les utiliser, ou définir votre propre jeu de caractères musicaux, veuillez consulter le chapitre spécifique.

Les polices textuelles


Les textes s'affichant sur la partition ainsi que les pieds de page, en-tête de page, ligne de paroles, ligne d'accord, etc. peuvent utiliser n'importe quelle police.  Si vous visualisez le document sur un ordinateur ne disposant pas d'une des polices utilisées, un message d'alerte s'affiche au chargement du fichier et la police sera substituée par la police par défaut (geneva sur Macintosh, arial sur Windows)

Pour changer de police ou les attributs (taille, mode d'affichage) d'un texte, cliquez sur l'icône représentant un A majuscule en bleu ciel. La boîte de sélection de la police s'ouvre alors avec un exemple affiché avec cette police.

Certains textes peuvent combiner plusieurs styles, une boiîte d'accès rapide aux polices et aux styles s'ouvre alors automatiquement.

Un menu déroulant vous permet de changer la police.
Sur Windows, un clic droit sur ce menu ouvre la boîte standard de sélection de police.

Plusieurs polices textuelles sont fournies avec Harmony Assistant et Melody Assistant.
Elles permettent, dans tous les textes de la partition (titre, commentaires, objets textes, paroles, accords, etc), d'insérer des caractères musicaux ou des caractères spéciaux. Dans Harmony Assistant, elles peuvent être  utilisées par des scripts spécifiques, par exemple pour créer des tablatures nécessitant des symboles particuliers.
Afin de repérer plus facilement ces polices, leur nom commence par "My ".

Comment utiliser les polices textuelles ?


Lorsque vous tapez un texte, choisissez une des polices "My " dans le sélecteur, et reportez-vous aux chapitres ci-dessous pour obtenir la correspondance entre le caractère que vous tapez et le symbole que vous allez obtenir.
Dans les tables de ce manuel, les nom de caractères suivent la nomenclature standard PostScript.
Notamment:
space correspond à la barre d'espace
exclam correspond au point d'exclamation (!)
quotedbl correspond au guillemet (")
quotesingle correspond à l'apostrophe (')
numbersign est le dièse (#)
comma est la virgule (,)
period est le point (.)
less est le signe "inférieur à" (<)
equal est le signe d'égalité (=)
greater est le signe "supérieur à" (>)
underscore est le tiret bas (_)
percent est le signe de pourcentage (%)

La police "My Chords"


Elle permet d'entrer des noms d'accords avec des altérations ou des symboles d'accords Jazz.
La table de correspondance est la suivante:


Pour entrer un accord Mi bémol, taper Mib, pour un Fa dièse, taper Fa#, ou pour un Ré double bémol, taper Ré<.
Par exemple, si vous tapez: Mi=7  C!  D#'
vous obtiendrez :


La police "My Figured Bass"


Cette police est destinée à entrer les symboles de basse chiffrée.
Pour simplifier l'utilisation et l'alignement des chiffrages, la plupart des caractères ont la même largeur.


Les caractères slash (/), backslash (\) et underscore (_) n'ont pas de largeur, c'est-à-dire que le caractère entré après sera superposé. Ceci permet de barrer un chiffre.
Par exemple, entrer /7 pour obtenir un 7 barré en diagonale.
La touche espace fait avancer d'une demi-largeur, la touche égale (=) d'une largeur entière.
Les caractère e, f et g, entrés l'un au-dessus de l'autre, permettent de tracer un crochet ouvert englobant plus d'une ligne. Les caractères h, i et j permettent de créer un crochet fermé multi-lignes.

A noter que les chiffres romains, accessibles de la touche K à la touche V, ont une largeur proportionnelle à la taille réelle de leur symbole. Ils sont donc déconseillés si vous désirez réaliser des alignements parfaits.
Par exemple, si vous entrez:
e=/7 h
f#3 i
gb5 j
vous obtiendrez :



La police "My Autoharp"


Elle permet d'entrer les symboles de tablatures pour autoharpe.
Elle est principalement utilisée par le script "Notation > Portées > Tablatures pour autoharp" d'Harmony Assistant.


Les symboles O, P et Q n'ont pas de largeur, c'est-à-dire que tapés devant un chiffre ou la lettre T, ils entourent ce symbole.
De même pour les caractères U, V et W , qui sont en plus alignés sur la ligne de base de l'écriture, permettant de superposer les flèches et la ligne horizontale.
Par exemple, si vous tapez: O2 P3 QT U V X UVW 
vous obtiendrez :
:



(c) Myriad - Tous droits réservés