Myriad Blog 1.3.0 Monday, Dec 10th, 2018 at 06:52am 

Tuesday, Mar 3rd, 2015 at 05:12pm
Acam et justification
Lorsque le système de rendu de texte du système trace des petites polices à l'écran, il s'arrange pour que les petites lettres restent lisibles et soient bien séparées.
 
Par exemple, si quelqu'un s'amuse à choisir une toute petite police pour la barre de menu, ça va donner ceci :
 

 
En voici un détail zoomé à 300%
 

 
Même si elles sont petites, le système s'arrange pour que les lettres restent bien espacées et lisibles.
 
Hélas, cela se fait au détriment de la précision. les largeurs de caractères sont à un pixel près, ce qui peut entraîner des différences de largeur selon l'échelle de visualisation.
 
Par exemple, dans Harmony Assistant, voici le même texte visualisé à différents zooms :
 

 
D'accord, même en petit, les lettres sont bien séparées, mais la justification n'est pas conservée aux différents zooms. Les largeurs relatives des lignes ne sont plus égales.
 
La solution serait donc de calculer avec beaucoup de précision les largeurs de caractères, et privilégier la conservation des largeurs relatives au détriment de la lisibilité des petites polices.
Le même exemple donne alors ceci :
 

 
Là, les tailles relatives des lignes sont conservées aux différents zooms, même si, en petit, les lettres se touchent parfois.
 
Mais si nous utilisons ce type de tracé dans ACAM, notre exemple de menu du début, qui était :
 

 
devient  
 

 
Ça a l'air tout juste un peu moins beau, mais croyez-moi, de telles petites imperfections sur la totalité de l'interface, ça fait très moche.
 
Il faudrait donc privilégier la précision dans tous les textes écrits sur les documents (la partition) ou destinés à être imprimés, alors qu'il faudrait privilégier l'espacement agréable des petites polices dans l'interface (boutons, menus, titres, etc).
 
C'est ce que nous sommes en train de mettre en place.
by Olivier Guillion


Most recent first
Oldest first

Top of page
Legal information Last update:  (c) Myriad