Myriad Blog 1.3.0 Wednesday, Jul 30th, 2014 at 05:34pm 

Thursday, Oct 13th, 2011 at 05:16pm
So long, Dennis

 
 
C'est avec un pincement au coeur que nous avons appris la disparition de Dennis Ritchie, pionnier de l'informatique et demi-dieu de la communauté des programmeurs.
 
En créant, avec quelques autres, le langage C, il a permis à de nombreux passionnés des années 80 de pouvoir enfin porter facilement leur travail d'un type de micro-ordinateur à l'autre sans avoir besoin de tout réécrire.
 
Facile à lire, rapide, puissant et portable, ce langage a brisé la règle de non-interopérabilité qu'avaient mise en place les constructeurs pour garder leurs utilisateurs-programmeurs captifs.  
Notre premier programme en C, nous l'avons écrit vers le milieu des années 80, et ça a été la fin d'une souffrance, celle de l'écriture intégralement en assembleur.
 
Nous n'avons plus jamais quitté le C depuis, et nos fréquentes excursions vers d'autres langages dits de plus haut niveau n'ont jamais réussi à nous convaincre de l'utilité de l'abandonner.
 
Nous remercions donc ce programmeur ayant changé la vie des autres générations de programmeurs, pour le vent de liberté qu'il a fait souffler sur la communauté (n'oublions pas qu'il est également à l'origine d'Unix). Ce vent souffle encore aujourd'hui, en des temps ou les fabricants de matériel, nostalgiques des cloisons bien étanches séparant les premiers micro-ordinateurs, veulent nous enfermer à nouveau dans des langages propriétaires, des comités de vérification des applications, ou des plateformes imposées de distribution des logiciels.
 
Bravo et merci, Dennis !
by Olivier Guillion
Comments

Comment from Turbo Thursday, Oct 13th, 2011 at 08:40pm
(No subject)
Merci d'avoir pensé à lui rendre ce bel hommage.
 
Dire qu'il est décédé ce week-end et que je ne l'ai appris que ce matin... cela a fait moins de buzz que pour d'autres célébrités de la Net aventure. Pourtant sans lui peu de choses auraient été possibles.
 
Merci à M. Ritchie, à son livre qui est toujours une référence, à sa recherche de l'ouverture comme vous le soulignez bien ici.
 
See ya in cyberspace Dennis.
 
Thibault


Most recent first
Oldest first

Top of page
Last update:  (c) Myriad 2013