Myriad Blog 1.3.0 Thursday, Oct 23rd, 2014 at 08:38pm 

Tuesday, Oct 5th, 2010 at 04:58pm
Matériel d'enregistrement (2)

 
Nous avons donc reçu notre microphone hier, et avons pu procéder à quelques tests.
Voici comment nous avons procédé.
Dans la pièce la moins résonnante du bâtiment (sous les toits, avec des tentures au plafond qui amortissent les échos), nous avons placé côte à côte:
 
- Un microphone stéréo Sony ECM-MS907 connecté au Creative Nomad Jukebox 3, au travers d'un préampli mono Sound Professionals SP-PREAMP-10.
 
- Le Microphone Blue Yeti, connecté en USB à un ASUS EEE PC équipé d'Audacity. Le sélecteur de type d'enregistrement du microphone est réglé, sauf mention contraire, sur "Stéréo".
 
Nous avons ensuite joué de divers instruments, et avons enregistré simultanément sur les deux systèmes. Voici les résultats au format WAV non compressé, avec un peu de blanc avant et après chacun, afin de pouvoir juger du bruit de fond. On entend parfois quelques bruits de rue et des "cui cui" d'oiseaux. On entend aussi de temps en temps le bruit du disque dur du Nomad qui change de piste .
 
Tout d'abord, trois notes à la flûte (un "tin whistle" irlandais en métal), jouées à 60cm
 
Yeti    ---     Nomad

 
Trois notes de Glockenspiel, jouées à 60cm
 
Yeti    ---     Nomad

 
Deux cordes à vide de guitare, jouées à 60cm
 
Yeti    ---     Nomad

 
 
Un accord de guitare, arpégé, joué à 30cm
 
Yeti    ---     Nomad

 
Enfin, nous avons un peu joué avec le Yeti, et notamment avec le sélecteur de type d'enregistrement. Nous avons joué la même chose trois fois, avec trois réglages différents :
 
Yeti, réglage "Stéréo"  
 
Yeti, réglage "Omni"  
 
Yeti, réglage "Cardioïde"
 
 
Nous n'avons pas testé la dernière position, destinée à l'enregistrement d'interviews.
La position "Omni" (enregistrement d'ambiance) est très proche, dans nos tests, de la position "Cardioïde" (enregistrement d'instrument solo), probablement parce que nous avons joué un son fort, placé en face du micro. Il faudrait effectuer d'autres tests, avec une saisie réelle d'ambiance sonore.
 
En conclusion, pour nos oreilles non expertes, le Yéti possède une bien meilleure dynamique, et un bruit de fond moindre, probablement dû à ses grandes membranes. Il reste assez lourd et encombrant, mais sa connexion directe en USB et l'utilisation d'un ordinateur portable permet un contrôle beaucoup plus fin de l'enregistrement, améliorant ainsi grandement la facilité générale d'utilisation.
 
Pour les enregistrements sans possibilité d'espace ou de préparation, on privilégiera donc une solution légère telle que le Nomad et le petit micro Sony, mais pour les enregistrements d'instruments, où l'interprète est à notre disposition, il sera grandement préférable d'utiliser le Yeti.
by Olivier Guillion


Most recent first
Oldest first

Top of page
Last update:  (c) Myriad 2013