Myriad Blog 1.3.0 Friday, Oct 24th, 2014 at 01:31pm 

Monday, Jul 2nd, 2007 at 05:07pm
Harmony 9.4 - Etape 27

 
 
Parfois, trop de demande tue la demande.
 
Lors des préparations des versions beta, chacun en profite pour expliquer les améliorations qu'il désirerait voir apporter au logiciel, comme le prouve le regain d'activité sur l'Atelier Démocratique.
 
Cela donne lieu à des échanges instructifs, parfois passionnés, parfois un peu confus.
De notre coté, nous nous attachons à plusieurs points fondamentaux, qui sont, dans le désordre :
 
- L'utilité de la fonction, et l'évaluation du pourcentage d'utilisateurs auxquels elle s'adresse
 
- La cohérence dans l'agencement des options du logiciel. Il y a un tel nombre de fonctionnalités que leur organisation doit rester logique, afin que l'option demandée se retrouve à un endroit où on puisse la retrouver facilement
 
- La cohérence ergonomique, pour éviter qu'un double-clic, un clic droit, un majuscule-clic, ou une touche du clavier n'active des fonctions très différentes selon l'objet concerné
 
- La simplicité de l'interface. Une boîte très complète, qui va dans le détail de tous les paramètres qui peuvent être ajustés, mais qui prend la moitié de l'écran et devient illisible, ne serait pas judicieuse.
 
- Le rapport travail/amélioration. Une option qui demande de notre part peu de travail, mais procure une amélioration conséquente sera privilégiée au détriment d'une option qui va nous demander des mois de développement et la refonte complète de modules déjà écrits, pour éviter un clic supplémentaire dans une édition.
 
Parfois, une demande simple et aisée à mettre en oeuvre surgit. Chacun imagine ce qu'il pourrait en faire, et propose ses propres idées, suggestions, ainsi que la manière dont elle pourrait apparaître dans le logiciel. De notre coté, nous évaluons les points cités au-dessus et commençons à nous faire une idée du travail nécessaire.
 
Malheureusement, la discussion amène parfois à une "complexification" de l'option, ou une généralisation qui modifierait le comportement général du logiciel. Nous ne savons pas, dans la demande, ce qui est du domaine du "absolument nécessaire" et du "probablement utile, mais on pourrait s'en passer".  Les expressions telles que "indispensable", "tout logiciel d'édition de partition digne de ce nom doit...", "il faut absolument...", utilisées avec un peu trop d'enthousiasme, peuvent également ajouter à la confusion.
 
Il est alors arrivé que nous soyons contraints d'abandonner l'idée (au moins pour un temps), car sa mise en oeuvre s'avérait trop complexe au final, alors qu'au départ, elle était parfaitement réalisable. Ce n'est ni de la paresse, ni de la mauvaise volonté, seulement le désir de ne pas faire du travail "jetable", en implémentant une fonction qui ne satisferait pas pleinement la demande, et qui devrait être réécrite entièrement par la suite.
 
Vous comprenez alors maintenant le sens de ma première phrase : "parfois, trop de demande tue la demande".
by Olivier Guillion
Comments

Comment from CRI-CRI Monday, Jul 16th, 2007 at 12:49am
Retour de vacances
Fini de glander !  
 
Pour remplacer ce paresseux de Sylvain, provisoirement appelé à d'autres irresponsabilités, voici le retour du roi des complicationnistes (nouvelle secte dont le but ultime est la recherche de la confusion générale autrement dénommée 'Usine à Gaz')
 
Plus sérieusement, la prolifération des demandes connexes illustre concrètement la difficulté de modifier un contenu dont la structure n'est pas explicite pour tous les intervenants, et aussi la complexité d'implémenter la nonveauté dans un existant de structure ancienne
 
Vous avez sur nous l'avantage d'être les créateurs du système, mais cela implique aussi peut-être de votre part une certaine pédagogie faite de tact et de patience à destination de ceux qui n'ont pas sur telle ou telle question votre hauteur de vue, ce que vous réussissez généralement plutôt bien
 
Mais cela peut aussi vouloir dire pour certaines questions récurentes, que, malgré une masse de boulot peut-être apparemment disproportionnée, la refonte logique limitée de certains modules reste peut être la solution malgré tout la plus intéressante lorsque la quantité des demandes qui s'y rapportent démontre une inadéquation de l'existant
 
Je pense par exemple qu'un grand pas a été franchi par l'abandon lorsque c'est nécessaire du dogme de la compatibilité à tout prix avec l'existant antérieur, qui était jusqu'ici assez bloquant pour la résolution de certains problèmes de mise en page
 
Cordialement  
 

Comment from Sylvain Machefert Tuesday, Jul 3rd, 2007 at 08:22pm
(No subject)
pas avant le 6 août

Comment from Olivier Guillion Tuesday, Jul 3rd, 2007 at 06:14pm
Meuh non !
Tu ne nous embêtes pas, Sylvain
Dis, ça veut dire que tu ne pourras pas tester la prochaine beta, avec les séparations d'accroches?

Comment from Sylvain Machefert Tuesday, Jul 3rd, 2007 at 02:44pm
vacances
Bientôt les vacances
j'vais arrêter de vous embêter pendant presque un mois.

Comment from Gurukcnarf Monday, Jul 2nd, 2007 at 09:01pm
Certes,
...mais savez-vous que nos trois énergies vitales (vatta, pitta et nouf-nouf) nécessitent un élément absolument indispensable pour équilibrer le métabolisme des sept dhatus, car lorsque dans l'ahamkara, le sattva est prépondérant, il donne naissance au manas; quand c'est le tamas qui devient prépondérant sur le sattva qui dominait dans la budhi, on aboutit à un état appelé bhûtâdi. Et à ce moment critique, tout logiciel d'édition de partition digne de ce nom doit absolument faire appel au klikdrwah !
Oooom !


Most recent first
Oldest first

Top of page
Last update:  (c) Myriad 2013