Myriad Blog 1.3.0 Tuesday, Oct 15th, 2019 at 07:19am 

Monday, Aug 26th, 2019 at 05:33pm
3DSecure

 
Ceci nous concerne tous, en tant que consommateurs. À partir du 14 septembre 2019, l'utilisation du contrôle 3DSecure sera obligatoire pour tous les achats sur Internet en Europe et probablement ailleurs aussi.
 
Le 3DSecure, c'est cette étape supplémentaire qui vous demande de rentrer après chaque achat un code que vous recevez par SMS, ou d'aller chercher un numéro dans une grille donnée par votre banque, etc.
 
Ne croyez pas qu'il s'agisse de vous offrir une meilleure protection à vous, consommateur : la validation de ce contrôle vaut signature, ce qui signifie que vous ne pourrez pas contester l'opération (ou tout au moins, vous aurez plus de difficulté à obtenir gain de cause si vous le faites)
 
Au début, tout ceci a été un peu anarchique, chaque banque faisant à peu ce qu'elle voulait. Certaines, d'ailleurs, ne font rien, et la mise en place des contrôles 3DSecure sur notre boutique, actif depuis la semaine dernière, a des résultats extrêmement négatifs. Un nombre non négligeable d'achats n'aboutissent pas, le client ne sachant ou ne pouvant pas passer le contrôle 3DS.
 
Nous n'avons pas encore pu faire de statistiques, c'est un peu trop récent, mais le pourcentage de ventes "ratées" à cause de la mise en place du système est très probablement à 2 chiffres.
 
On se dit que ça va aller en s'améliorant, puisque les consommateurs seront obligés de s'y mettre lorsque tous les sites marchands auront été obligés de l'adopter, mais en attendant, ça pique, et ça ne facilite pas la vie de nos clients potentiels.
 
Mais on n'a pas encore tout vu, car la mise en place de ce système avec un contrôle simple (SMS, etc) n'est qu'une première étape, avant d'imposer le 3DSecure 2 (3DS 2), avec un contrôle renforcé pour chaque achat, incluant des systèmes de reconnaissance de la personne (empreinte digitale, etc)
 
Pour pallier à un taux de fraude d'environ 0.1 à 0.2%, les banques ont imposé un système, qui, à son lancement, a fait perdre près de 40% de ventes aux premiers vendeurs qui l'ont mis en place. Les choses se sont améliorées depuis, mais le bilan reste, pour nous, franchement négatif. Mais malgré notre volonté d'assumer les fraudes pour ne pas perdre des ventes, nous sommes obligés de nous plier à la règlementation.
by Olivier Guillion


Most recent first
Oldest first

Top of page
Legal information Last update:  (c) Myriad