Myriad Blog 1.3.0 Sunday, Nov 18th, 2018 at 02:42pm 

Tuesday, Apr 17th, 2018 at 05:51pm
32/64 bit

 
Cela fait assez longtemps maintenant que les systèmes d'exploitation sont passés en 64 bits.
 
D'abord Linux, puis Mac OS font maintenant pression sur les développeurs pour que leurs applications soient portées en 64 bits, menaçant d'arrêter à plus ou moins court terme le mode de compatibilité qui permet de continuer à les faire fonctionner.
 
D'abord, soyons clairs : à moins que l'application gère de très gros volumes de données (vidéo, photographie HD...) son passage 64 bits n'apporte strictement rien, au contraire.
Le code et la place mémoire nécessaire pour les données seront augmentés, la rapidité restera sensiblement identique, et ce ne sera pas plus stable.
 
Nous avons, ces dernières années, fait quelques tests pour évaluer le travail nécessaire, et c'est un gros, très gros travail. Chaque système semble avoir géré cette transition à sa façon, demandant plus ou moins de travail au développeur. Jusqu'ici le pire est le Macintosh, qui n'a pas hésité à changer la taille du types standard C "long" de 32 à 64 bits, rendant le portage cauchemardesque pour les développeurs ayant utilisé ce type.
 
Sur Windows, c'est mieux. En une journée de travail, nous sommes presque parvenus à faire apparaitre une fenêtre avec des boutons et une zone de saisie.
 
Le problème est que nous n'avons pas trouvé moyen de demander au compilateur de nous indiquer les sources potentielles de problème. Nous devons donc compiler, lancer, attendre un crash, et lorsqu'il survient, effectuer les corrections nécessaires et recommencer. Cela peut fonctionner pour un test simple, mais est inenvisageable pour une application comme Harmony Assistant, où il faudrait plusieurs années pour tester tous les cas (si une telle chose est possible)
 
Donc, nous essayons de trouver un moyen plus sûr et plus rapide d'effectuer un tel portage, qui nous mobiliserait un certain temps, pour aboutir à une application strictement identique, juste un peu plus lente et plus gourmande en mémoire.  
 
Le plus tard sera donc le mieux, et, à l'issue, ce travail ne pourra certainement pas être fourni gratuitement.
by Olivier Guillion


Most recent first
Oldest first

Top of page
Legal information Last update:  (c) Myriad