Myriad Blog 1.3.0 Friday, Oct 31st, 2014 at 08:57am 

Thursday, Jul 7th, 2011 at 05:08pm
Acam III, version Ubuntu, étape 57

 
Nous avons continué à travailler sur les paquets installables, et avons trouvé une solution que nous estimons satisfaisante pour gérer les versions 64 bits d'Ubuntu.
Nous avons écrit un script Perl qui automatise la création de deux paquets pour Melody, un destiné à Ubuntu 32 bits, l'autre à Ubuntu 64 bits.  
Les deux paquets sont quasiment identiques et installent les mêmes fichiers, mis à part que la version 64 bits déclare avoir besoin des librairies de compatibilité 32 bits, qui seront alors installées automatiquement par le gestionnaire d'installation (la Logithèque).
 
Informatiquement, donc, tout fonctionne. Pour ce qui est de l'ergonomie, il y a à notre avis un *très* gros problème avec la logithèque en général. Nous avons même essayé d'installer des paquets autres que les nôtres, sur les 2 versions d'Ubuntu, afin de vérifier que cela n'était pas dû à une erreur de notre part.  L'erreur ne semble pas venir de notre côté.
 
Voici ce que, logiquement,  on attend d'un logiciel d'installation:  
 
- On double-clique sur le fichier téléchargé, le logiciel d'installation s'ouvre
 
- Une description de ce qui va être installé est montré (avec possibilité de lire les licences ou de configurer l'install)
 
- Un clic sur le bouton install démarre l'installation, et pendant les quelques minutes qui suivent, une jauge montre la progression
 
- A la fin de l'installation, le logiciel est lancé, et/ou une icône de lancement apparaît sur le bureau et/ou un message explique dans quel menu trouver l'icône de lancement.
 
Mais cela aurait été trop facile, et c'était sans compter sur la fameuse technologie PFSQOPFC d'Ubuntu (Pourquoi Faire Simple Quand On Peut Faire Compliqué):
 
- On double-clique sur le fichier .deb.  
 
- La logithèque s'ouvre
 
- Elle ne montre pas l'application en question, mais plutôt un menu général. Il faut patienter une dizaine de secondes avant que l'application à installer apparaisse.
 
- Là, un bouton "Installer" et une explication dans une seule langue (qui sera donc probablement en anglais, même pour les utilisateurs francophones), pas de pages de licence, pas de configuration possible.  
 
- On clique sur Install. Une jauge de progression apparaît pendant 5 secondes, puis disparaît. Le bouton "Installer" réapparaît. Que s'est-il passé, c'est déjà fini ? Il y a eu une erreur ? Rien de tout cela, en fait l'installation continue. Il ne faut pas recliquer sur le bouton.
 
- Cela dure une bonne minute, puis les explications disparaissent, et réapparaissent avec de nouveau une jauge
 
- 3 minutes plus tard, le bouton "Installer" redevient actif, et reste ainsi pendant 5 bonnes minutes. Plus rien ne bouge. Seule la lenteur anormale de tout le reste du système laisse à penser qu'une opération est en cours.
 
- La jauge pleine apparaît alors, puis la mention "installé".  C'est tout. Depuis le temps, on a presque oublié quel logiciel on était en train d'installer, la procédure ayant duré environ 10 fois le temps mis par la version Windows.
Aucun message, l'application ne se lance pas, et aucun raccourci n'apparaît à un endroit visible.
 
- Là, on peut alors aller à la pêche, en examinant tous les menus jusqu'à ce qu'on découvre celui dans lequel l'icône de lancement de l'application s'est nichée (pour Melody, c'est "Applications > Son et Vidéo).
 
Nous sommes vraiment surpris par le fait qu'une telle catastrophe ergonomique puisse exister dans un logiciel, même gratuit. Alors, sachant que c'est intégré par défaut au système, notre surprise se mue en consternation.
by Olivier Guillion


Most recent first
Oldest first

Top of page
Last update:  (c) Myriad 2013