Myriad Blog 1.3.0 Tuesday, Oct 21st, 2014 at 06:55pm 

Wednesday, Nov 5th, 2008 at 04:54pm
Martinet

 
Juste une petite histoire qui m'est arrivé et qui me confirme qu' Internet est une chose formidable.
En Juin dernier, nous avons observé un comportement assez étrange d'une bande de martinets qui égaie notre quartier.
Après quelques heures de recherche sur l'Internet, je n'ai pas trouvé de publications à ce sujet. Mais, je vois régulièrement apparaître sur Google le nom d'un chercheur travaillant au Muséum de Nîmes.
J'envoie donc l'email suivant au muséum en leur demandant d'avoir la gentillesse de faire suivre, sans trop y croire :
 

<<Bonjour,
 
Je me permet de vous contacter car je suis curieux de nature et je sais que vous avez travaillé sur le comportement des martinets.
En Juin dernier, j'ai été le témoin à plusieurs reprises de quelque chose que je n'avait jamais vu et peut être pourrez vous me l'expliquer.
Tous les jours ensoleillés entre 12h et 12h30, une bande d'une vingtaine de martinets s'amusaient à tourner autour de ma maison en criant. Rien que de très habituel.
Au bout de quelques minutes, il se sont mis a voler de plus en plus près d'une poutre (un corbeau) tout en hauteur et ont essayé de s'y poser alors qu'il n'y a que quelques centimetres entre la poutre et la toiture. Certains touchaient le toit, d'autres le mur, mais quand l'un d'entre eux y arrivait, il attendait qu'un de ces collègues viennent le déloger.
Apprenaient-ils aux jeunes de l'année comment réussir un atterrissage en hauteur ?
 
Merci de votre attention.
 
Cordialement>>

 
Le lendemain, le chercheur m'appelle au téléphone !  
Et me donne un véritable cours sur le comportement du martinet noir (apparemment il est passionné ce Monsieur).  
 
En fait, la deuxième année de leur vie, les martinets qui n'ont pas encore formé de couple, cherchent à s'introduire sur le territoire de leurs confrères pour y trouver un endroit pour nidifier et également se dégotter un conjoint. Ils garderons les deux toute leur vie.
 
Ces petits nouveaux participent aux sarabandes de leur aînés et tentent de poser les jalons d'un futur nid en s'appropriant un endroit élevé, plan et protégé de la pluie. Mais ceux qui occupent déjà le territoire les délogent manu militari !
 
C'est cela que nous avons eut la chance d' observer.
 
Si un couple arrive à s'établir, il restera une saison à défendre l'endroit, sans pondre. C'est l'année suivante qu'ils nidifierons réellement. Peut être aurons nous la chance d'avoir un nid de martinet sur notre façade...  
A l'an prochain donc !
by Didier Guillion
Comments

Comment from Ed Wednesday, Nov 5th, 2008 at 05:22pm
(No subject)
Merci Didier de nous avoir partagé cette belle histoire naturelle...
Il vaut mieux avoir un nid de martinet qu'un chat à neuf queues  

Comment from Dominique Wednesday, Nov 5th, 2008 at 06:19pm
(No subject)
Petit complément par la même équipe du musée d'histoire naturelle de Nîmes : www.inra.fr/internet/Hebergement/OPIE-Insectes/pdf/i137gory.pdf
Il est vrai que c'est passionnant.

Comment from Didier Guillion Wednesday, Nov 5th, 2008 at 08:28pm
A Dominique
Merci pour ce PDF tres instructif, c'est bien son auteur que j'ai eut en direct. Non seulement un scientifique de pointe, mais quelqu'un qui aime faire partager son savoir... Rejouissant.
 
Cordialement

Comment from schisma Thursday, Nov 6th, 2008 at 03:29pm
(No subject)
Et si un couple de martinets tombe au fond d'un puit récemment réouvert par des informaticiens musicographes ?
 
Le SAMU s'appelle-t-il HA ?

Comment from Pascal Thursday, Nov 6th, 2008 at 04:46pm
A tous les curieux du Martinet
Bonjour,  
 
"La Hulotte" leur a consacré ses numéros 78 et 79, qui à ce jour sont encore disponibles sur  http://lahulotte.fr, rubrique "Bibliographies" (publicité totalement désintéressée !).
Numéros auxquels a participé ce même chercheur (!)  
 
Ils sont absolument craquant...  
 
MusiCordiAnimalement


Most recent first
Oldest first

Top of page
Last update:  (c) Myriad 2013