Myriad Blog 1.3.0 Wednesday, Aug 27th, 2014 at 04:59pm 

Myriad Life Wednesday, Apr 12th, 2006 at 06:19pm
Bienvenue sur le Blog Myriad
Bonjour à tous,
 
Cette semaine, Myriad fête son 18ème anniversaire, l'âge de la majorité si ce n'est celui de la raison...
Nous nous sommes dit, "Tiens, que faire pour marquer l'événement ?", les idées les plus folles ont fusé, proposer une nouvelle version du "5ème Axe" pour Commodore 64, offrir une coupe de champagne (virtuelle) à tous les membres du forum, acheter des actions Microsoft et les vendre aussitot pour provoquer une panique boursière. Finalement, une petite voix (anonyme) a dit, "Pourquoi ne pas proposer un Blog, où l'on pourrait écrire tout ce que l'on ne peut pas dire sur le forum,  nos coups de gueule, nos coups de coeur, ce que l'on fait, ce que l'on ne peut pas faire, et ce que l'on va faire ?"
Avec une écrasante unanimité (de trois voix) l'idée du Blog a été concrétisée. C'est encore spartiate et incomplet, mais cela va évoluer.  
Nous ferons tout notre possible pour l' "alimenter" régulièrement.
Pour conclure cette cérémonie d'ouverture, nous remercions tous ceux qui nous soutiennent quotidiennement dans notre travail. Ils se reconnaîtront.
 
Cordialement
by Didier Guillion
 6 comments.

Dev News Thursday, Apr 13th, 2006 at 05:22pm
Le chantier en cours
Depuis Octobre 2005, l'équipe travaille sur ce qui sera la prochaine version d'Harmony et Melody. Le chantier a été long, (plus de 6 mois dont 4 mois de beta-test), et nous espérons que le résultat sera à la hauteur. Pour cette version, nous nous sommes imposés de suivre pas à pas les requêtes de l'atelier démocratique, et certaines étaient plutôt casse-tête !
Une bonne partie du temps a été passé sur la nouvelle gestion des textes puisque la demande principale était des textes multi-styles à la norme Unicode. Heureusement, que ce soit sur Mac OS ou sur Windows, la normalisation est plutôt bien faite , nous y avons trouvé tout ce dont nous avions besoin. C'est une partie du système qui a plus de 8 ans, elle est donc éprouvée et robuste mais nous a posé quelques problèmes sévères puisqu'il a fallu créer une "surcouche" commune aux deux environnements ainsi qu'un module de conversion de formats, Unicode vers MacRoman, MacRoman vers Shift-Jis, etc.
Dans la foulée de notre développement, Apple en a profité pour sortir de nouvelles machines d'architecture totalement différente. A peu près deux mois-homme ont été dépensés pour d'une part porter les projets sur XCode, d'autre part adapter le tout au nouveau processeur. Ce temps aurait été nettement plus long si nos applications n'avaient pas, dès le début, été conçues pour fonctionner à la fois sur Motorola et Intel. Nous nous en sortons donc plutôt bien.  
Aujourd'hui, la liste des bugs est réduite à zéro, nous travaillons avec les traducteurs sur les différentes langues. La version Japonaise subit d'ailleurs une vraie cure de jouvence puisque M K.N. à tout repris à la base.
La version publique n'est pas loin. Et après, en route vers de nouvelles aventures...
by Didier Guillion
 1 comment.

Mood Friday, Apr 14th, 2006 at 05:09pm
Y en a qui sont gonflés (je trouve)
Nos logiciels sont bien entendu piratés. Nous le savons. Nous faisons avec.  
Régulièrement (environ deux fois par mois) quelqu'un me contacte car il a utilisé un code volé et le programme s'est bloqué au bout de quelques heures d'utilisation. Ce qui est amusant, c'est que c'est toujours le frère, la soeur, le cousin, le voisin, un ami, le chat de la maison en jouant sur le clavier, un petit homme vert, etc. qui a entré le code dans le logiciel. Jamais bien sûr la personne elle-même. En tout cas, chaque fois une jolie histoire que l'on fait semblant de croire... En général, l'intéressé s'est empressé d'acquérir entre-temps une licence pensant que cela va débloquer le programme. Alors, on trouve rapidement une solution et tout rentre dans l'ordre.
Mais ce que je trouve le plus dérangeant, ce qui me met en boule, c'est que de plus en plus de personnes n'ont même plus la conscience de ce qu'elles font. Pour elles, il y a les stupides qui achètent et les plus malins qui piratent. Un exemple.
Pas plus tard que la semaine dernière, une personne soumet une musique au Concours Amical. La musique a été créée avec un numéro de série volé ! Déjà gonflé le gars ! Un jeune homme, 19 ans, guitariste dans le Sud de la France. Je lui écris (courtoisement) et voici ce qu'il me répond (je cite le texte intégral car ça vaut son poids de cacahuètes) : "De toute façon vous savez très bien que le piratage existe...Tout le monde le sait et tout le monde s'en fout... Dès qu'on touche au porte-feuille les gens n'ont plus de morale. Vous pouvez appeler ça du vol mais nombreux sont ceux appelant ça de l'opportunisme."
Edifiant, non ?
by Didier Guillion
 6 comments.

Myriad Life Saturday, Apr 15th, 2006 at 02:50pm
Et un, et deux, et dix mille...
Voilà un peu plus d'un an que Galerie Widget, le gestionnaire de commentaires de Galerie est en activité. Le développement du Widget à démarré en Janvier 2005 pour être opérationnel en Mars de la même année. Ce fut une occasion pour moi de découvrir le langage Perl.  Cette découverte restera une bonne surprise, c'est un langage plaisant et efficace. Parfois un peu "rude" mais connaissant le C,  je n'ai pas été dépaysé... Rien que les recherches/substitutions sur les chaînes de caractère valent le détour...
La première version du Galerie Widget a tourné convenablement pendant 4 à 5 mois, puis, le nombre de visiteurs augmentant (notre serveur recoit maintenant environ deux accès par seconde), des problèmes de base de donnée sont apparus de plus en plus fréquemment, avec endommagement du fichier principal qu'il fallait corriger à la main.  
A l'automne 2005, le Galerie Widget a été remanié en profondeur de manière à ne plus gérer toutes les données dans un fichier unique. Par exemple, chaque fois qu'un visiteur se connectait sur n'importe laquelle des galeries, le fichier était lu, le compteur de visite incrémenté et le fichier réécrit. (Ce qui n'était pas très malin, je le reconnais, sous-estimation de la fréquentation, erreur d'analyse. Exemple type de ce qui est juste d'un point de vue informatique et erroné d'un point de vue humain).  
Maintenant, chaque créateur de galerie a son propre espace sur le serveur. Le gain de réactivité est plus que sensible et surtout c'est beaucoup plus fiable : plus un seul crash depuis 6 mois. A ce jour, la barre des dix mille galeries publiques a été franchie, soit en détail, 12 599 galeries gérées (10 032 publiques, 2 567 privées), 1 253 934 visiteurs, 24 600 commentaires, 3 441 créateurs de galeries.
Le seul problème actuel est le temps machine utilisé sur notre serveur dédié qui commence à se faire un peu vieux. Le Galerie Widget est même soupçonné de provoquer à certain moments  des ralentissement qui affecteraient le Forum de Discussion... Nous envisageons d'acquérir un serveur plus puissant cet été.
by Didier Guillion

To be seen Sunday, Apr 16th, 2006 at 08:19am
Sushi
En me baladant sur l'Internet, je suis tombé sur cette vidéo, preuve évidente que nos amis Japonais pratiquent avec succès l'humour et l'auto dérision. Et en plus c'est didactique. A déguster.
Le "sushi" est à la mode. Mais d'ailleurs d'où vient le mot "sushi" ? Le blog passionnant de Langue sauce piquante, le blog des correcteurs du Monde.fr nous en apprends un peu plus... Enfin, un petit tour chez nos collègues de Panic Software montre que le Sushi est très apprécié des informaticiens, comme quoi les geeks ne se nourrissent pas que de Pizzas...
 
by Didier Guillion

Dev News Sunday, Apr 16th, 2006 at 04:26pm
Recyclage
Lorsque nous avons voulu démarrer ce blog, nous avons cherché des solutions toutes faites qui pourraient nous convenir.
Nous avions plusieurs impératifs techniques liés à sa maintenance, notamment que cela fonctionne en Perl (un langage que nous maîtrisons), que cela n'utilise pas de base de données du type MySQL mais seulement des fichiers bruts au format texte, et enfin que plusieurs utilisateurs différents (Didier, Sylvie et moi-même) puissent alimenter le blog.
 
Nous avons donc cherché parmi la pléthore d'applications diverses qui sont proposées ici et là en freeware. Et étonnamment, nous n'avons pas trouvé de produit simple qui réponde à nos besoin.  
Le plus proche de ce que nous cherchions est apparemment PerlBlog mais il ne permettait apparemment pas les administrateurs multiples, et les pages générées, bien qu'elles soient validées W3C XHTML 1.0, ne paraissait pas très compatibles entre les divers navigateurs.  
Il suffit de voir la même page de démo sur Internet Explorer et Mozilla pour s'en convaincre. Mais bon, nous n'avons pas poussé très loin les tests.
 
Alors, nous nous sommes dits qu'on n'était jamais si bien servi que par soi-même, et que nous possédions déjà un système pour entrer et afficher des messages : celui qui est utilisé pour les forums de discussion.
C'est ainsi que nous avons retroussé nos manches, et nous avons récupéré des morceaux de ci de là, les avons assemblé, passé de l'enduit de rebouchage sur les trous et une bonne couche de vernis. Ce blog n'est en fait (et les plus perspicaces d'entre vous l'auront déjà remarqué) qu'une manière différente de visualiser les fils de discussion et les messages d'un forum de discussion "classique".
 
De notre coté, nous alimentons le blog à partir d'un forum de discussion privé, et vos commentaires y apparaissent comme des réponses à chacun des fils.
 
Il se peut donc que la peinture ne soit pas encore sèche ici et là, ou qu'il y ait encore quelques petites fissures à colmater.
Soyez indulgents et n'hésitez pas à nous contacter en cas de problème.
 
by Olivier Guillion

Technical Monday, Apr 17th, 2006 at 08:13am
Mac OS X: Imprimante non présente
Voici une astuce pour installer sous Mac OS X (testé sur 10.4) une imprimante non connectée à l'ordinateur.
 
Dans les Préférences Système, choisir "Imprimante et Fax"
Dans la boite Imprimantes et Fax, cliquer sur "+"
Dans la boite Choix de l'imprimante, cliquer sur "Plus d'imprimante" avec la touche Alt appuyée
Dans la boite suivante, le premier menu contextuel propose maintenant en fin de liste, "Avancée", le choisir
Comme type de périphérique, choisissez "Imprimante USB"
Donnez un nom de périphérique (de préférence le nom de l'imprimante) et une URL (pour une imprimante USB, usb://quelquechose).
Choisissez le modèle de l'imprimante dans la liste du bas.
Cliquez sur Ajouter, voilà le pilote est installé.
by Didier Guillion
 3 comments.

Mood Tuesday, Apr 18th, 2006 at 03:57pm
Musique et Internet
L'Internet est vraiment un vivier merveilleux où l'on peut pêcher des poissons exceptionnels. Grâce à lui les petites sociétés ne sont plus condamnées à végéter dans l'anonymat le plus total, mais peuvent présenter une vitrine de leurs produits et services. D'autres (et en général les plus grosses) persistent à vouloir appliquer sur l'Internet la démarche commerciale du millénaire dernier. Pour exemple, les placards publicitaires inondants certains sites, et que plus personne ne lit. Espérons que ces sociétés sauront évoluer ou bien tout simplement laisser la place à celles qui innovent.
En matière de musique, je veux citer en exemple le site Magnatune. J'y fais régulièrement mon marché. John Buckman (non, ce n'est pas un pseudo), le créateur de Magnatune, s'exprime d'ailleurs sur ses motivations et cela fait un grand bol d'air frais dans l'antichambre étouffante et nécrosée de l'industrie du disque.
Par exemple, quand vous achetez un album sur Magnatune, vous avez le droit d'en faire trois copies et de les donner à vos amis. Vous pouvez également écouter tous les morceaux des albums en intégralité et bonne qualité. Qui dit mieux ? Pendant ce temps, en France, on est en passe de faire payer à tous les internautes une amende forfaitaire sur le téléchargement illégal... C'est plus simple que de faire appliquer les lois sur le droit d'auteur mises en place depuis 1954.
Je propose d'ailleurs que l'on étende le concept aux excès de vitesse, sachant que tout automobiliste effectue un jour ou l'autre un dépassement de la limitation, inutile de poser des radars, imposons une amende forfaitaire annuelle...
Pour en revenir à Magnatune, j'y ai découvert une artiste, Jami Sieber qui mêle agréablement le violoncelle et le chant. Je vous la recommande chaudement.
by Didier Guillion
 3 comments.

Memories Wednesday, Apr 19th, 2006 at 04:51pm
L'Ordinateur
C'est en 1977 que j'ai rencontré l'informatique. Les débuts furent plutôt décevants et j'ai bien failli être rebuté par cette  discipline à la fois technique et barbare. En classe de troisième au lycée Saint-Sernin de Toulouse, une salle d'informatique venait de s'ouvrir aux élèves motivés. Il fallait s'inscrire longtemps à l'avance et on pouvait, une heure par semaine, entrer dans le Saint des Saint de la technologie. L'ensemble comportait deux pièces. La première, plus petite et brûlante, offrait dès le départ à nos yeux ébahis, l'Ordinateur, une armoire métallique verticale, imposante, quelques lumières rouges et vertes clignotant par le devant. Comme dans les films ! C'était un IBM, déjà obsolète à l'époque (c'est dire), offert au lycée par une entreprise qui changeait son matériel. Il flottait dans cette pièce une odeur de poussière et de Bakélite surchauffée.
La machine crachait de temps en temps, avec force crépitements, une mince bande de papier perforé. Pas de mémoire de masse à l'époque, chaque élève repartait avec un rouleau de papier maintenu par un élastique. Invariablement, on s'amusait à former un long cône en pressant sur l'intérieur du rouleau... et notre programme devenait illisible par la machine à force de mauvais traitement !
La pièce suivante, alignait les consoles, écran verdâtre et clavier accolés.  
Après un présentation rapide de Basic, une initiation au clavier (notre vitesse de frappe devait être de trois lettres à la minute), hop ! Allez programmer les jeunes ! C'était âpre.  
Le premier programme que j'ai essayé d'écrire était basé sur un organigramme paru dans Science&Vie, c'était le Jeu de la Guerre Froide, il simulait l'équilibre des forces Est/Ouest en présence. Ce programme devait faire une trentaine de lignes, mais hélas, souffrait d'un bug qui l'a toujours empêché de fonctionner.  
Le problème était que l'Education Nationale, dans sa grande clairvoyance, avait décidé de former à l'Informatique les professeurs d'Anglais (l'informatique c'est en Anglais, mon bon monsieur) et non de Science ou même de Mathématique.
La pauvre responsable, professeur d'Anglais de son état, totalement dépourvue de sens logique, était complètement dépassée par les événements. Elles était sure à 100 % que "Goto" voulait dire "Aller à", mais "Qui" ? devait aller "Où" ? C'était sa question.
Bloqué, dépité, j'ai laissé tomber pendant au moins deux ans.  
Jusqu'à ce qu'un Tandy ouvre à coté de chez moi...
by Didier Guillion
 1 comment.

Technical Wednesday, Apr 19th, 2006 at 07:41pm
Clavier non reconnu
Depuis Mac OS X 10.4, mon clavier Macally iKey n'est plus reconnu, impossible de faire les symboles @, < ou >.
Voici l'astuce pour le refaire fonctionner. Dans les préférences système, "clavier et souris", cliquez sur "Changer de type de clavier", une boîte vous dit que le clavier n'est pas identifiable, cliquez sur "Continuer". A la première étape de l'identification, appuyez sur la touche "W", à la deuxième sur "=", ça y est le clavier est maintenant configuré. Il vous faudra cependant refaire la manip à chaque redémarrage de Mac OS X, en attendant qu'Apple corrige le problème...
by Didier Guillion
 1 comment.

Myriad Life Thursday, Apr 20th, 2006 at 04:47pm
Support téléphonique
Depuis maintenant plusieurs années, nous ne répondons plus aux questions techniques sur nos logiciels par téléphone. Sylvie est d'ailleurs chargée d'opérer un filtrage implacable des appels. Cerbère était un gentil toutou à coté d'elle...  
Nous considérons que maintenant tout le monde peut avoir accès à l'Internet et nous envoyer un mail. L'avantage d'un email par rapport à un appel téléphonique, c'est qu'un email ne dérange jamais. Avez-vous déjà entendu "J'étais dans mon bain quand j'ai dû en sortir pour répondre à un email" ?  
Ensuite, il est fréquent que la personne appelant au téléphone soit tout étonnée de tomber sur quelqu'un qui puisse lui répondre et les premières minutes donnaient à peu près ceci :  
 
Myriad : Myriad, Bonjour  
Le gentil client au téléphone :"Euh! Je suis Monsieur Euh! Dupont. Je vous appelle de Troufigny la Vaseuse,  ma belle-fille qui est professeur de géographie (je ne la vois que le week-end, car mon fils a trouvé un emploi de cireur de réverbère ) ma conseillé votre logiciel, comment il s'appelle déjà... Myriad !
M: Quelle est votre problème ?  
Lgcat: Et bien, ca ne marche pas.  
M: Qu'est ce qui ne marche pas ?  
Lgcat: Et bien, mon voisin utilise un autre logiciel (je coupe ici une longue description des relations de M. Dupont avec son voisin) et quand je veux faire pareil avec Myriad ca ne marche pas.  
M: Vous utilisez Melody Assistant ?  
Lgcat; Oui, oui.  
M: .. ou Harmony Assistant ?  
Lgcat: Oui, oui.  
M: C'est l'un ou s'est l'autre, Monsieur.  
Lgcat: Ah... Attendez je vais chercher le courrier que vous m'avez envoyé...(Suit un long moment ou l'on entend des bruits d'objets déplacés et de papiers froissés, ponctué par un "Gisèle, tu as encore touché mes papiers !", etc ) Voilà, j'ai le courrier (et il commence à me le lire depuis le début )  
M: Excusez moi de vous interrompre, mais si vous sautiez directement à la ligne indiquant le nom du produit...  
Lgcat: "Melody Assistant".  
M: Bien. Qu'essayez-vous de faire?  
Lgcat: Mon voisin veut un fichier qui se termine par "mid" quelque chose pour pouvoir le lire.  
M: Dans le menu Fichier, sélectionnez Exporter MIDI 1 et vous aurez un fichier Midi.  
Lgcat: Ah ! C'est tout ? Merci.  
(long silence)  
M: Allo ?  
Lgcat: Oui, je démarre mon ordinateur  
(long silence, puis le Dzoing! de Windows en arrière plan, long silence)  
M: Allo ?  
Lgcat: Ca y est, ah il me demande si je veux désactiver le pare-feu qui est en évaluation? Qu'est ce que je fait ?  
M: Aucune idée Monsieur.  
Lgcat: Je réponds non alors ?  
M: Si vous voulez.  
(long silence)  
Lgcat: Je lance Myriad. C'est un peu long, mon ordinateur se fait vieux, et puis j'ai installé CyberExterminator Plus, vous pensez que ca peut le ralentir ?  
M: Aucune idée, je ne connais pas ce logiciel.  
Lgcat: Voilà, donc, je fais "Partition" puis quoi ?  
M: Non, menu Fichier, sélectionnez Exporter puis MIDI 1 et vous aurez un fichier Midi.  
(long silence)  
Lgcat: Ah! Bien oui ca marche. Merci.  
M: Avec plaisir.  
Lgcat: Et puis si j'ai un autre problème je vous rappelle !  
(il raccroche sur cette menace)  
 
Et encore, c'est le cas le plus rapide, quand nous disposons de la solution. Car si nous avons le malheur de devoir répondre : "Non, désolé, je ne vois pas, il faudrait m'envoyer un fichier pour que je voie ce que vous avez fait", la personne reprend simplement son explication depuis le début...  
 
Voici le même échange par email.  
"Bonjour, je posséde Melody et je voudrais obtenir un fichier Midi, comment faire ?"  
"Chargez le fichier à exporter, appliquez menu Fichier>Exporter>Midi 1 "  
 
Temps de traitement 15 secondes, ceci incluant l'envoi du mail.  
Non, décidement, je ne supporte plus le téléphone...
 
by Didier Guillion
 7 comments.

Memories Friday, Apr 21st, 2006 at 04:57pm
Tandy alias RadioShack
1980. Dans notre quartier, le premier magasin d'électronique et informatique venait d'ouvrir. Un Tandy. La salle principale proposait toute sorte de composants sous petits sachets, kits, transistors, condensateurs. Une petite pièce contiguë réservée aux micro-ordinateurs, exposait des TRS-80 et quelques mois après, un TRS-80 Color.  
Le gérant était Monsieur R***, d'une remarquable gentillesse, il nous laissait (Olivier et moi) occuper sa pièce de démonstration des heures durant, tout content de voir de l'animation dans son magasin. Nous n'avons jamais osé lui dire que ses machines étaient bien au-delà de ce que l'on avait les moyens d'acheter... Mais il était toujours derrière nous, le sourire au lèvres, "Alors, ça va ?".  Merci à lui.  
Il faut se rappeler une chose importante. A l'époque on achetait un ordinateur pour programmer, il n'y avait quasiment pas de logiciels tout faits. Parfois, quelques petits programmes de démonstration était fournis dans le manuel sous forme de listing que l'on pouvait recopier (la plupart des ordinateurs étaient livrés sans périphérique de stockage).
A ce sujet une anecdote amusante. Un jour, dans le magasin, une personne vient nous demander :"J'ai entré un programme mais il ne marche pas, vous pouvez jeter un coup d'oeil ?".  On regarde. Le manuel du TRS-80 Color présentait une page en couleur avec des graphismes, en dessous une légende en Anglais disait "Avec le programme de la page suivante vous pourrez réaliser ces graphismes multicolores.", c'était cette phrase qu'il avait saisie...
Nous avons exploré le Basic, entré des programmes que l'on recopiait de revues comme "L'ordinateur individuel". Pour faire des graphismes, il fallait insérer des caractères spéciaux dans des chaînes de caractères. On comprenait la moitié de ce que l'on tapait, mais, jour après jour, on apprenait. On avait dessiné un clavier QWERTY sur une feuille de papier et, le soir, chez nous, on s'entrainait à accélérer notre vitesse de frappe.  
Ce qui m'avait le plus impressionné, c'était une démo du TRS-80 où un petit robot parlait à l'écran avec une voix synthétique.
A l'arrivée du TRS-80 Color, et de ses modes graphiques, nous avons commencé à écrire de vrais programmes que l'on pouvait sauvegarder sur cassette audio. C'était magique, plus la peine de tout retaper à chaque fois, on faisait lire la cassette et on retrouvait notre fichier source ! Mon premier programme sur le TRS-80 Color fut un calcul de profil d'aile d'avion (à l'époque je construisait des planeurs radio-commandés). A partir d'un profil genre Epler 193 et du nombre de nervures, il dessinait leur gabarit. Peu après, nous avons acheté notre première machine. Pas un ordinateur, car c'était au dessus de notre budget, mais une calculette programmable, une HP-34C.
by Didier Guillion
 5 comments.

To be seen Saturday, Apr 22nd, 2006 at 07:51pm
Partitions pour chorales
Si vous cherchez des partitions gratuites pour chorales, je ne saurais trop vous recommander de visiter le site Choral Public Domain Library. Les fichiers sont en général de bonne qualité et fournis dans des formats qu' Harmony Assistant peut lire.  
N'hésitez pas également à contribuer en leur fournissant vos propres fichiers !
by Didier Guillion
 2 comments.

Mood Sunday, Apr 23rd, 2006 at 01:17pm
Pire que le spam ?
C'est fou ce que cela fait du bien de savoir que d'autres pensent à vous. Ce matin, dans ma boîte aux lettres électronique, des gens que je ne connais pas mais qui sont déjà des amis, (j'en suis sûr) me proposent des montres Rollex pour presque rien, des médicaments à des prix canons, des moyens infaillibles d'allonger certaines de mes extrémités, des mortgages rate aussi. Je ne sais pas ce que c'est comme fruit mais à ce prix-là j'en prends un panier.  
Le plus touchant c'est cette pauvre veuve d'un ministre Africain qui me demande de l'aide pour débloquer les dix millions de dollars que son mari a placé sur un compte aux îles Caïman.
Non, sans rire, le Spam est vraiment une plaie. Heureusement, Olivier a mis en place tout un système de filtrage très efficace. J'essaie de le motiver pour qu'il fasse un petit article sur le Blog...
Mais il y a pire que le Spam ! Ce sont certains Anti-Spam !
 
Certaines personnes trouvent malin de demander à leur interlocuteur de s'inscrire sur une page spéciale, où il doit entrer ses coordonnées et résoudre un genre de casse-tête où il faut lire des lettres gondolées et les recopier. Après ces épreuves dignes de la conquête du Graal, on arrive enfin au but ultime, pouvoir enfin envoyer sa réponse.
 
En général, quand je me retrouve dans ce cas, je mets l'email directement à la poubelle :
- Je ne veux pas que mon adresse email soit collectée dans une base de donnée que je ne connais pas. Des fois que cela serve à créer une liste d'adresses bien valides pour les spammer...
- Je réponds à plusieurs dizaines de personnes par jour. Si tout le monde fait cela, je passerais un quart de mon temps à m'identifier.
- J'estime que ce système est discourtois. Je ne cherche pas à contacter la personne, mais à lui répondre. C'est donc à elle de mettre tout en oeuvre pour me faciliter l'accès.
 
Donc, comme disait Monsieur Mortez "Poubelle immédiatement". Si vous nous écrivez et ne recevez pas de réponse rapide, inutile d'envoyer mail sur mail, vérifiez d'abord que l'on peut vous répondre...
by Didier Guillion
 4 comments.

Technical Monday, Apr 24th, 2006 at 03:53pm
Le match
Le but de ce test est de comparer les mêmes applications, sur les mêmes opérations, successivement sur un Macintosh PPC, un MacTel sous i86 (mode natif) et le même MacTel sous Rosetta.
 
L'ordinateur de référence (PPC) est un G4 bi-processeur 2x1.24GHz avec 1.25Go de RAM.
L'ordinateur de test est un iMac Intel Core Duo 2GHz avec 1.5 Go de RAM
En complément d'information les mêmes tests ont été effectuées sur un PC sous Windows, Pentium IV 3 GHz (simple corps), avec 1Go de ram, et une carte graphique Radeon 9200. Les résultats sous Windows ne seront pas commentés car le but est bien de voir ce que donne Rosetta et non de comparer Windows à Mac OS X en terme de performance.
 
Les tests ont été menés sur Harmony Assistant v9.2 et Galerie 5.3.  
 
Nos attentes : En puissance pure processeur, le MacTel en natif devrait théoriquement tourner à 160% de la vitesse du Mac PPC.
D'après les annonces d'Apple, Rosetta prend environ 50% du temps machine, on devrait donc obtenir une vitesse de 80% par rapport au Mac PPC.

 
Test 1: Scrolling dans un document musical complexe
Ordinateur de référence : 100%
Mac Tel natif : 240 %
Mac Tel sous Rosetta : 75%
Windows : 300%
 
Commentaire : Bonne performance du Mac Tel qui dépasse les prévisions. Certainement dû, en grande partie, à la carte graphique nettement plus moderne. Le Mac PPC utilise une ATI Radeon 9000 Pro, le MacTel une ATI Radeon X1600.
Rosetta est un peu surprenant sur ce test puisque l'on pouvait s'attendre à une vitesse de 120% et on obtient seulement la moitié. Mais l'application reste tout à fait utilisable.

 
 
Test 2: Export numérique au format Wav d'un long fichier .myr (3ème symphonie de Beethoven), base de son GMSEBase, pas de voix Virtual Singer
Ordinateur de référence : 100%
Mac Tel natif : 108 %
Mac Tel sous Rosetta : 108%
Windows : 214%
 
Commentaire : La faible différence entre MacTel et Mac PPC vient, je pense, de la vitesse du disque dur, apparemment plus rapide sur le Mac PPC.  
La faible différence entre Mac Tel natif et Rosetta vient du fait, à mon avis, qu'une part très importante du traitement est pris par les accès disques dur. Donc, match nul.

 
 
Test 3: Export numérique au format Wav d'un long fichier avec uniquement des voix Virtual Singer (Mon coeur se recommande à vous de Lasso),  
Ordinateur de référence : 100%
Mac Tel natif : 360 %
Mac Tel sous Rosetta : 85%
Windows : 233%
 
Commentaire : Dans cet export, la part de calcul Virtual Singer, utilisant le module de calcul mathématique du processeur (FPU), est importante. Là aussi, Rosetta est en dessous de ce qui pouvait être espéré mais reste très proche de la valeur théorique attendue. Par contre la version i86 native offre un gain de performance remarquable.
 
 
Test 4: Création d'une galerie de 54 photos (106Mo d'images originales)
Ordinateur de référence : 100%
Mac Tel natif : 155%
Mac Tel sous Rosetta : 66%
Windows : Galerie n'existe pas sous Windows.
 
Commentaire : Ce résultat est déroutant. Normalement, comme la quasi-totalité du temps est pris par QuickTime, il ne devrait pas y avoir de différence notable entre la version Mac Tel natif et la version Rosetta. Je suspecte que ce n'est pas la version i86 de QuickTime qui est utilisée dans ce cas par le système mais bien la version PPC !
Enfin, le gain de vitesse de la version i86 par rapport correspond à nos attentes, bien que nettement en dessous des gains annoncés par Apple.

 
Conclusion: Le MacTel en mode natif offre de très bonnes performances, surtout si l'on considère que la version i86 d'Harmony a été compilée avec XCode dont l'optimisation est moins bonne que celle de la version PPC, compilée sous CodeWarrior. Durant nos tests, nous avons été très agréablement surpris par le silence du MacTel.
Le bilan sur Rosetta est plus mitigé. Les applications testées sont utilisables sans problème. Pour un travail confortable, 1Go de RAM me semble toutefois un minimum. L'émulation fonctionne très bien et donne les performances théoriques attendues. Mais au vu du gain de vitesse des versions i86, on pouvait s'attendre à beaucoup mieux de la part de Rosetta.  
Considérons tout de même que la version publique de Rosetta a seulement quelques mois. C'est, à mon avis, sur ce point précis qu'Apple a encore beaucoup de travail à fournir. L'avenir nous dira si cela fait partie de ses préoccupations.
 
Note: On remarquera les faibles performances de l'iMac par rapport au PC sous Windows, tant en matière de vitesse pure que de fluidité de l'interface. Est-ce le prix à payer pour être sous Mac OS X, ou le double-coeur du processeur du MacTel n'a-t-il pas eu le loisir de s'exprimer?  
Pour s'en assurer, il faudrait tester la version Windows sur un MacTel avec Boot Camp...
by Didier Guillion
 3 comments.

Technical Tuesday, Apr 25th, 2006 at 10:35am
Spam-terrorisme
Le spam est un véritable fléau moderne, et apporte la preuve de l'incommensurable étendue de la bêtise humaine et de la propension d'une poignée d'abrutis à détourner les meilleurs concepts.
Si vous avez eu le malheur de publier votre adresse électronique en clair sur Internet, vous avez probablement reçu ces messages (souvent en anglais) vantant les mérites d'une pilule bleue pas chère à base d'herbe, d'une formation rapide et illustrée à quelque spécialité médicale, ou d'un nouveau moyen de se faire de l'argent vite et sans effort.
 
Quand ce n'est pas une proposition pour acquérir une liste de 1 million d'adresses e-mail auxquelles vous pourrez vous-même envoyer du spam. Ca fait frémir, sachant que votre propre adresse est dans la liste puisque vous avez reçu ce message !
 
Donc, si vous avez décidé de céder au terrorisme, vous avez supprimé votre adresse e-mail de votre site personnel, et ponctué celle-ci de "pleasenospam" ou "enlevezceci" lorsque vous postez sur les newsgroups afin de la rendre difficilement récupérable.
A ce sujet, la surcharge d'adresse la plus inventive que j'ai vue était du type :
jean@dupontle_temoin_genant.net
avec la mention : pour m'écrire, supprimez le_temoin_genant.
 
Dans le cas contraire, ou si votre vigilance a été mise en défaut ne serait-ce qu'une fois, vous recevez probablement un minimum de 80% de spam. Si ce chiffre ne vous dit rien, considérez que nos boîtes aux lettres sont assaillies quotidiennement par un bon millier de messages de ce type.
Cela rend quasiment impossible de faire le tri manuellement, et le risque d'éliminer par erreur un message valide devient important.
 
Il y a maintenant quelques années, j'ai découvert l'excellent Popfile, de John Graham-Cumming, un freeware écrit en Perl (donc normalement, pouvant potentiellement fonctionner sur n'importe quel système) qui permet de classer les messages en fonction de leur contenu.
Il s'agit d'un filtre "Bayesien", principe maintenant devenu à la mode, mais qui vient, rappelons-le, du théorème du révérend presbytérien Thomas Bayes, publié au 18e siècle.
 
En pratique, un tel filtre est un "proxy", qui s'intercale entre votre boîte aux lettres externe et votre lecteur de courrier. Il analyse tous les mots contenus dans chaque e-mail, et classe le message dans une des catégories que vous avez définie, en fonction des "scores" obtenus. Le sujet du message peut alors modifié pour refléter le résultat de ce classement. Charge à votre lecteur de mail de ranger ensuite les e-mails reçus en fonction de cette modification (par exemple, la présence du mot [spam] les envoie directement à la poubelle).
 
Si le mail est mal classé (un frontal Web local permet de gérer ceci), il faut que l'utilisateur indique la bonne catégorie, apprenant ainsi au système à mieux classer ce genre de messages la prochaine fois.
 
La vitesse d'apprentissage est surprenante. Après seulement une dizaine de mails reçus et correctement classés par l'utilisateur, Popfile reconnaît tout seul des types de spam qu'il n'avait pas encore rencontrés, et le pourcentage de fiabilité monte très rapidement à plus de 99%, voire 99,9% !
 
Mais, même arrivé à ce taux, cela ne dispense pas l'utilisateur de vérifier périodiquement si certains mails ont été mal classés, afin de parfaire l'apprentissage du filtre et d'éviter de rater certains "bons" mails.
 
Un avantage non négligeable est que chaque utilisateur possède sa propre "base de données" de mots, en fonction de ses centres d'intérêt (le mot "viagra" peut être considéré comme un bon indicateur de spam par la plupart d'entre nous, mais pas pour un pharmacien), réduisant ainsi les possibilités de contournement du système.
 
Donc, quand vous nous écrivez, un sujet clair permet de vous assurer que votre courrier nous parvient. Si vous utilisez par exemple le sujet "Import MIDI dans Harmony Assistant" plutôt que "Ca marche pas" ou "J'ai besoin de viagra", vous minimisez les risques que votre courrier se voit éliminé sans même être lu...
by Olivier Guillion

Myriad Life Wednesday, Apr 26th, 2006 at 03:59pm
Une frayeur
Régulièrement, je surveille la galerie des galeries afin d'éliminer les galeries au contenu un peu trop, heu, hum... "déplacé" dirons nous... Ce matin là, je trouve qu'une galerie a l'air un peu étrange. On dirait la photo d'une carte bancaire. Je clique. Stupeur. Le créateur de la galerie a publié l'intégralité de ses documents personnels, scannés recto/verso, ceci incluant passeport, permis de conduire et cartes bancaires ! Rien n'est flouté, tout est visible ! Même les numéros de carte bancaire ! Comme elle ne réponds pas à mes mails, j'appelle immédiatement la personne au téléphone. Elle m'explique que, partant à l'étranger, elle voulait avoir quelque part sur son site une copie de ses documents pour pouvoir les produire si on les lui demandait. Je lui ai fait comprendre que ce n'était, vraiment, vraiment, pas malin...
by Didier Guillion
 1 comment.

Memories Thursday, Apr 27th, 2006 at 12:16am
Notre première machine !
En cette année 1980, le marché des ordinateurs individuels était tout juste naissant. Lecteur assidu de Science&Vie, je compulsais avec attention les articles sur le sujet. On parlait bien d'un petit dernier, le ZX-80, vendu 1 000 francs, mais il n'était disponible que par achat par correspondance, avec des délais de livraison totalement décourageants. Certains constructeurs, comme Acorn, proposaient des ordinateurs en kit à monter soi- même, et tout le reste était cher, trop cher, un TRS-80 Color coutait plus de 6 000 francs, quant aux Apple II, personne n'en avait jamais vu.  
Par contre, du coté des calculatrices programmables, il y avait un choix intéressant. D'un coté Texas Instrument, de l'autre Hewlett-Packard. Ce dernier proposait une méthode de saisie fabuleuse, la notation polonaise inverse. Cela permettait, moyennant une phase d'initiation un peu douloureuse il faut le reconnaître, d'entrer des équations sans les parenthèses.  
Et ça marchait !
Nous avons réuni nos deux cagnottes, et le 13 octobre 1980, nous avons acquis pour 812 francs, à la FNAC de Toulouse, une HP-34C. Et quand je dit "réuni", c'est vraiment le mot, puisque les derniers 50 francs étaient en pièces de 20 et 10 centimes... Je me rappelle que la vendeuse de la FNAC, un peu surprise a dit "Mais vous avez cassé votre tirelire!".
Notre première machine, bien à nous !

Tout de suite nous avons commencé à écrire des jeux, un MasterMind, un jeu de pronostic boursier, des batailles intergalactiques et même une course de voiture. L'affichage était uniquement numérique sur 11 chiffres. On pouvait écrire quelques mots, mais il fallait retourner la machine pour les lire... Il y avait une centaine de pas de programme, mais bien sûr par de mémoire de masse. Pour jouer à un jeu, on effaçait d'abord celui qui était en mémoire et on entrait ligne à ligne le suivant. Nous notions donc tout sur des fiches. (voir la fiche en grand)

Notre brave HP-34C est encore dans mon grenier puisque nous avons gardé toutes nos machines. La batterie a fondu mais le reste tient bon. Quand on appuie sur les touches, on ressent encore le toucher inimitable des HP.
Après plusieurs mois, nous avons commencé à nous sentir un peu à l'étroit sur cette petite machine. Des ordinateurs individuels d'un prix abordable ont commencé à arriver. Et ce fut la grande bataille entre le TI99/4A et le Vic 20...
by Didier Guillion
 2 comments.

To be seen Friday, Apr 28th, 2006 at 08:46am
La France virtuelle
Après le succès de Google Earth, permettant d'obtenir des vues aériennes de n'importe quel point du globe, l'IGN (Institut Géographique National) prépare une initiative sympathique, comme le prouve la vidéo postée sur le blog de Jean-Michel Billaut.
Vues aériennes haute-définition, visualisation des reliefs en trois dimensions, plaquage de cartes, tout ceci pour l'ensemble du territoire français, et même l'expérimentation de vue des façades des monuments en 3D. A quand la visite virtuelle de la maison de vos voisins?
 
Reste maintenant à voir si, dans les faits, l'accès à ce service sera bien gratuit...
by Olivier Guillion
 1 comment.

Mood Saturday, Apr 29th, 2006 at 09:59am
En Mail, fais ce qu'il te plaît
Le mail, qui est rapidement devenu un outil indispensable aux  accros de l'internet, a développé son propre langage.  
Les "smileys", utilisés à bon escient et avec parcimonie , évitent de commettre des impairs en précisant l'état d'esprit dans lequel la phrase a été rédigée.  
Une large place peut être donnée aux citations des échanges e-pistolaires précédents, précisant bien à quoi se rapporte telle ou telle réponse.
 
Mais certains, sans doute grisés par la nouveauté de la chose, ou se sentant pousser des ailes devant la possibilité d'inonder gratuitement de leur prose tous leurs contacts, se conduisent d'une façon qu'ils n'auraient jamais envisagée dans leurs échanges de courriers papier. Imaginez donc :

- J'ai entendu une rumeur qui dit qu'on peut obtenir gratuitement un portable. Zou, j'achète une ramette de papier, 500 enveloppes et j'envoie ça à toutes les personnes qui ont eu un jour la malchance de m'écrire, en leur demandant de bien veiller à faire de même.
 
- On me pose une question technique car je n'avais pas été assez précis dans mon courrier précédent. Je prends une feuille blanche, je marque "Oui" en haut à gauche, et je l'envoie telle quelle.
 
- Je sais que les informaticiens sont des gens "carrés", et que des informations apparemment anodines pour moi peuvent leur apporter des renseignements précieux. Alors je commence par le commencement: 23 pages sur mon enfance heureuse dans le Gallinais, la marque de mon premier boulier, la liste de ma CDthèque, les factures de tout mon électroménager, et j'en profite pour glisser ma question au milieu. Si dans tout ça ils n'ont pas les renseignements qu'ils attendent, il n'y a plus qu'à désespérer.
 
- Je pose une question, mais me trompe en indiquant mon adresse pour la réponse. Ne recevant rien au bout de 48 heures, j'envoie un courrier incendiaire (toujours en me trompant dans mon adresse). Mais pourquoi donc personne ne m'écrit jamais ?
 
- Je trouve que les fleurs, c'est joli, et j'aime ce qui est joli. Alors je rédige mon courrier en grosses lettres roses et orange (c'est bon, les oranges) et à la place d'un papier blanc, j'utilise une photo bien contrastée d'un parterre de bleuets. Ah, tiens, je vais écrire aussi en bleu parce que le bleu ça va bien avec les bleuets. Et puis, comme je ne paie pas au poids, j'y joins l'intégralité de l'encyclopédie du jardinage parce qu'il y a de belles photos dedans. J'aime ce qui est joli, je vous l'ai déjà dit ?
 
- Moi je trouve qu'écrire, c'est bien trop d'efforts, et puis ils ont qu'à se débrouiller pour déchiffrer. Je n'écris qu'une lettre sur deux ou trois avec plein d'abréviations rigolotes, et je me fiche du fait qu'ils ne parlent pas la même langue que moi. De toute façon, ils ont sûrement un traducteur de SMS borduro-moldave vers le Français. C bi1 plu maran kom sa é pi sa fé tro hype dla mor, c clR.
 
- J'ai une question à poser, mais afin qu'elle soit traitée avec la célérité qu'elle mérite, j'en profite pour leur dire que si la réponse tarde trop ou ne me convient pas, je préviendrai tous mes amis, les associations de consommateurs, la gendarmerie, que j'enverrai quelqu'un rayer leur voiture, ou même que je ne leur ferai pas l'insigne honneur de me compter parmi leurs clients.
 
- Je voudrias bien être comprehsible dnas ce que dis mais j'ai pas pas trop temps pour orgniser pensée et pour me relire alorrs parfios un c'est peu confus mais je.

Il faut l'avouer, il s'agit d'une petite minorité, mais quand on reçoit certaines perles, ça nous fait bien rire (parfois).
by Olivier Guillion
 2 comments.


Full view
Reduced view
Most recent first
Oldest first
All
Didier Guillion
Olivier Guillion
Sylvie Ricard
All
Dev News
Technical
Mood
Memories
Myriad Life
To be seen
30 previous days
Apr 2006
May 2006
Jun 2006
Jul 2006
Aug 2006
Sep 2006
Oct 2006
Nov 2006
Dec 2006
Jan 2007
Feb 2007
Mar 2007
Apr 2007
May 2007
Jun 2007
Jul 2007
Aug 2007
Sep 2007
Oct 2007
Nov 2007
Dec 2007
Jan 2008
Feb 2008
Mar 2008
Apr 2008
May 2008
Jun 2008
Jul 2008
Aug 2008
Sep 2008
Oct 2008
Nov 2008
Dec 2008
Jan 2009
Feb 2009
Mar 2009
Apr 2009
May 2009
Jun 2009
Jul 2009
Aug 2009
Sep 2009
Oct 2009
Nov 2009
Dec 2009
Jan 2010
Feb 2010
Mar 2010
Apr 2010
May 2010
Jun 2010
Jul 2010
Aug 2010
Sep 2010
Oct 2010
Nov 2010
Dec 2010
Jan 2011
Feb 2011
Mar 2011
Apr 2011
May 2011
Jun 2011
Jul 2011
Aug 2011
Sep 2011
Oct 2011
Nov 2011
Dec 2011
Jan 2012
Feb 2012
Mar 2012
Apr 2012
May 2012
Jun 2012
Jul 2012
Aug 2012
Sep 2012
Oct 2012
Nov 2012
Dec 2012
Jan 2013
Feb 2013
Mar 2013
Apr 2013
May 2013
Jun 2013
Jul 2013
Aug 2013
Sep 2013
Oct 2013
Nov 2013
Dec 2013
Jan 2014
Feb 2014
Mar 2014
Apr 2014
May 2014
Jun 2014
Jul 2014
Aug 2014
Aug 27th, 2014 at 07:22am 
Comment from Antoine Bautista
les lignes...
Aug 27th, 2014 at 07:20am 
Comment from Sylvain Machefert
pré réglages
Aug 26th, 2014 at 05:00pm 
Article from Olivier Guillion
Harmony 9.6 et autre, étape 706
Aug 26th, 2014 at 05:00pm 
Article from Olivier Guillion
Harmony 9.6 et autre, étape 706
Aug 25th, 2014 at 04:55pm 
Article from Olivier Guillion
Harmony 9.6 étape 705
Aug 25th, 2014 at 01:47pm 
Comment from muddle
Re: use with parameter curves?
Aug 25th, 2014 at 11:52am 
Comment from Olivier Guillion
Re: use with parameter curves?
Aug 25th, 2014 at 11:52am 
Comment from Olivier Guillion
Re: use with parameter curves?
Aug 24th, 2014 at 07:10pm 
Comment from Antoine Bautista
@Nicou59
Aug 24th, 2014 at 07:10pm 
Comment from Antoine Bautista
@Nicou59

Top of page
Last update:  (c) Myriad 2013