Myriad Blog 1.3.0 Tuesday, Sep 23rd, 2014 at 06:36pm 

Wednesday, Sep 20th, 2006 at 04:52pm
Projet PDFToMusic, étape 63

L'agorithme de gestion des coulés a été affiné en particulier pour les coulés dessinés avec des images. On trouve même des fichiers PDF où les coulés hauts sont tracés avec des chemins et les coulés bas avec des images. Assez exotique.
La visualisation du résultat a progressé avec une représentation basique des accroches, tuplets et coulés. Cela permet effectivement de localiser rapidement les erreurs de reconnaissance.
En dessert, une dizaine de PDF ont été téléchargés parmi les plus récents de CPDL.org et traités. Quasiment aucune erreur de traitement, le résultat est parfait, bien qu'un cas de figure un peu étrange (peut être du à la musique ancienne) a été rencontré : des longues sans tiges. C'est légal ça ?
 
 
Enfin, pour montrer plus concrètement où nous en sommes, voici un exemple tiré des références de Recordare : le PDF original et le fichier MIDI obtenu.  
A noter que pour l'instant les nuances ne sont pas interprétées mais ça va venir...
by Didier Guillion
Comments

Comment from Sylvain Machefert Wednesday, Sep 20th, 2006 at 07:09pm
La pause qui remplit la mesure 6...
Pourquoi la mesure 6 est en 4/4 alors que le reste est en 2/4 ?
Je suppose que c'est la pause qui remplit cette mesure dans la portée du chant... histoire de compliquer le calcul de la longueur d'une mesure !

Comment from Jean-Armand Wednesday, Sep 20th, 2006 at 10:34pm
(No subject)
En fait ce sont plutôt vos "brève" et "longue" qui sont surprenantes. Je ne connaissais pas ces animaux-là avant d'utiliser MA.
 
La note carrée sans tige est une "carrée" et elle vaut deux rondes. J'en ai vu dans des partitions de Bach.
 
Cf. cette page de Wikipedia qui ne mentionne pas la brève ni la longue :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Repr%C3%A9sentation_des_dur%C3%A9es_(solf%C 3%A8ge)
 
Cette page-ci indique aussi que la longue et la brève ont disparu, cette dernière au profit de la carrée :
http://perso.orange.fr/symphonique.chorale/documents/histomusique/Dureed esnotes/dureedesnotes.htm

Comment from Laurier Thursday, Sep 21st, 2006 at 00:31am
(No subject)
Les 2 formes sont bonnes, tout dépends de quel contexte on parle. Dans HA, on utilise "brève" et "longue". Cette forme d'écriture était beaucoup plus apparentée au grégorien sans en faire vraiment partie qu'à l'écriture qui a suivi cette période.
 
Il y avait d'ailleurs beaucoup plus de formes et de noms de notes que ces 2 là qui ont disparues. D'ailleurs, la durée de ces notes n'était pas réellement fixe non plus, parfois ça voulait dire X, parfois ça voulais dire Y. Avec le besoin de mieux mesurer la musique et par la suite avec l'arrivée de l'imprimerie, ces valeurs ont été précisées, ce qui a entrainé à plus ou moins brève échéance la disparition de ces notes au profit d'une seule qui a subsistée en écriture "moderne", la carrée utilisée jusqu'aux environs du XVe-XVIe siècle où à son tour la carrée est disparue de l'usage courant.
 
À mon avis, si l'on voulait être vraiment consistant avec l'histoire, en raison de leur passage plutôt rapide dans le temps et surtout de leur appartenance presque grégorienne, les notions de "brève" et de "longue" devraient peut-être être remplacée dans HA par une seule note, la carrée, pour ceux qui veulent toujours écrire à l'ancienne mais de façon mesuré, ce qui n'est pas vraiment le cas avec "brève" et "longue" qui ne sont pas véritablement des notes mesurées à valeur précises.
 
Principales sources: "Théorie de la musique", Danhauser, édition 1996 et "Guide de la théorie de la musique", Ambromont, édition 2001 pages 272-290.

Comment from Didier Guillion Thursday, Sep 21st, 2006 at 05:46am
(Aucun sujet)
Donc une carrée égale une brève égale une demi longue.
 
Cordialement

Comment from Laurier Thursday, Sep 21st, 2006 at 01:20pm
(No subject)
Exact. Ce qui diffère, c'est la graphie et la terminologie, selon les époques. Le mot "brève"est devenu "carrée" dans le langage moderne mais c'est toujours le terme à utiliser en anglais. Le carré illustré ci-haut est la graphie ancienne alors que celle utilisée par HA est la graphie moderne de la carrée. La longue n'ayant pas survécue, la graphie dans HA est donc l'ancienne. À cette époque, les notes à valeur plus courtes (équivalant des noires, croches etc.) avaient une forme de losange et la hampe était posée sur la pointe supérieure du losange.

Comment from Sylvain Machefert Thursday, Sep 21st, 2006 at 05:55pm
et les psaumes ?
Dans les psalmodies, je vois souvent la note ronde avec les 2 barres verticales de chaque côté (je ne sais plus si c'est brève ou longue). C'est pour une durée indéterminée, enfin si... déterminée par le nombre de syllabes inscrites dessous.
En regardant de loin la note fait un peu carré, mais c'est pas le carré de la première icône de la palette, c'est bien la 2e.
 
Ces psalmodies sont écrites avec des notes "modernes" (pas du grégorien) par des utilisateurs de HA.

Comment from Jean-Armand Thursday, Sep 21st, 2006 at 10:14pm
Carrée
La carrée que j'ai vu dans une partition d'orgue de Bach était celle que Didier présente en image. En cherchant, j'en ai retrouvé dans le "Kyrie, Gott Vater in Ewigkeit" de la Clavierübung III, édition Dover. La signature rythmique est un C barré, mais en fait il y a 4 blanches par mesure. Bizarrement, dans deux autres pièces de la même série, l'éditeur met deux rondes liées plutôt qu'une carrée.
 
Je suis à peu près certain d'en avoir vu aussi dans l'édition Bornemann, annotée par Marcel Dupré (l'édition la plus courante des pièces de Bach pour orgue ?) ; mais je n'ai plus les partitions sous la main.
 
Dans une partition "moderne" (en comptant le baroque dans les modernes), il est de toute façon rare de voir ce type de note, car les mesures usuelles les plus longues sont du 4/4 ou 12/8, dans lesquelles une carrée ne tient pas. Mais il se trouve que Bach a souvent des mesures inhabituelles, par exemple :
- 3/2 (très fréquent)
- 6/4 (ternaire à la blanche)
- 32/16 (là je renonce à comprendre)
- un 2 barré verticalement (du 2/2 apparemment) dans l'allegro de la deuxième sonate en trio
- le "O Lamm Gottes Unschuldig, 3 versus" contient, dans le troisième "versus", une mesure à 9/4 aux deux claviers, et une mesure sans aucune indication (mais en fait à 3/2) au pédalier. D'où une blanche du pédalier vaut trois noires des claviers.
- le prélude de choral "Herr Gott, nun schleuss den Himmel auf" du petit livre d'orgue est indiqué C au 1er clavier, et 12/8 au second clavier et pédalier.

Comment from Jean-Armand Thursday, Sep 21st, 2006 at 10:32pm
Le poids des mots, le choc des photos
La voici, la photo (de la partition de Bach) :
http://iubito.free.fr/myriad/Carree.pdf
 
Les carrées sont là :
- 1er système, 2ième mesure
- 3ième système, 1ère et 2ième mesure
- dernier système, 3 dernières mesures
 
L'éditeur Dover travaillant par photocopie de partitions anciennes, la partition date en fait de 1853 et avait été publiée par la Bach-Gesellschaft, Leipzig.


Most recent first
Oldest first

Top of page
Last update:  (c) Myriad 2013