Myriad Blog 1.3.0 Thursday, Apr 17th, 2014 at 11:37am 

Wednesday, May 31st, 2006 at 04:36pm
Véga, l'Etoile à suivre.

1984. Entièrement dédié au Commodore 64, Véga sera notre premier jeu vidéo publié. C'est un jeu de "scrolling" (défilement) de la catégorie "Shoot them up" (Dégomme tout ce qui bouge). Un petit vaisseau se déplace sur le sol d'une planète éloignée, le joueur peut choisir son mode de propulsion, roues, ressorts, pattes d'araignées... Des myriades d'aliens vindicatifs attaquent bien entendu le vaisseau... Vous pouvez voir des captures d'écran ici.
Nous avions été très fortement impressionnés par le jeu "Attack of the mutant camels" de "Llamasoft", du grand gourou Jeff Minter, Yak pour les intimes...
Comme d'hab' on écrit un assembleur/désassembleur en Basic, puis on s'en sert pour le réécrire en assembleur, ainsi que tous les outils associés : dessin des différents niveaux, éditeur graphique, enfin, on écrit le programme sur papier et on le saisit.
Vers la fin du développement, nous n'avions toujours pas de musique pour le sonoriser. Un membre du club informatique, Marc Tarabbia, utilisa la première version de "K-Muse" pour transcrire la Toccata et Fugue de J.S. Bach. Aussitôt adopté, ce morceau sera la musique de Véga.
Nous envoyons une version de notre création à différents éditeurs de jeux du moment. Loriciels y répond favorablement, mais nous demande une version sur disquette. Nous achetons donc un lecteur de disquette 5 "1/4 (le "1541"), et créons une protection anti-copie. Au passage le 1541 était un vrai ordinateur autonome avec ROM/RAM et processeur 6502... Des fadas avaient même écrit un programme, qui, lancé sur le lecteur de disquette, faisait jouer God Save The Queen par des vibrations de la tête de lecture... Et ça continuait à jouer même quand on éteignait l'ordinateur.
 
Véga sort dans les bacs. Il est même vendu à la FNAC. Pour nous, cela fait tout drôle...
Sur un logiciel vendu 120FF en magasin, nous touchons 10FF. Le succès de Véga sera modeste mais le chèque reçu permettra à Olivier de s'acheter son premier synthé, un Casio CZ 101, et moi un poste de radio stéréo.
Véga sera surtout pour nous la révélation que notre travail de programmation était plus qu'un hobby ou une simple passion, mais qu'il pouvait peut être aussi devenir un métier...
by Didier Guillion


Most recent first
Oldest first

Top of page
Last update:  (c) Myriad 2013