Myriad Blog 1.3.0 Sunday, Apr 20th, 2014 at 06:33pm 

Thursday, Jul 29th, 2010 at 04:54pm
Synthèse d'instruments à cordes (2)

 
Nous avons  travaillé sur les instruments à cordes frottées. Devant la galérosité de la chose, nous en avons profité pour réétudier le modèle informatique de la corde vibrante, et améliorer du coup le module "corde pincées".
Nous obtenons maintenant un calcul permettant de mettre en évidence les ondes stationnaires au sein de la corde.
 
En effet, précisément aux fréquences multiples de la fréquence naturelle de la corde, cette dernière vibre, mais des points précis restent rigoureusement immobiles, la corde présentant alors une alternance de fuseaux et de noeuds. Lors du jeu, lorsque la corde est pincée, ces ondes stationnaires ne se forment pas, car toutes les fréquences multiples sont jouées en même temps.
 
Cependant, c'est ce phénomène qui est utilisé pour jouer des "harmoniques". Le doigt du guitariste est placé précisément à l'endroit d'un noeud d'un multiple donné de la fréquence de base de la corde. Ce doigt ne bloque pas vraiment la corde, il amortit ses mouvements en ce point. Ainsi, toutes les fréquences qui ne possèdent pas de noeud à cet endroit sont coupées, laissant sonner la corde à une fréquence plus aigue, avec un son caractéristique.
 
Grâce à notre nouveau modèle de corde, ce phénomène est facilement reproductible. Voici un exemple: la corde est grattée normalement, puis la même corde est jouée, mais un doigt est positionné au milieu, puis au tiers et enfin au quart de la longueur de la corde:
 
Harmoniques Guitare

Le phénomène est réellement créé par modélisation. Si on place le doigt au mauvais endroit on obtient un "ploc" comme dans la réalité.
 
De même, il est maintenant facile de modifier la position sur la corde du grattement de la main droite. En effet, la position du pincement influe sur le son. Généralement, les guitaristes grattent toujours au même endroit (au-dessus de la rosace), mais en proportion de la longueur vibrante de la corde, plus la case pressée sur le manche est proche de la rosace, et plus le pincement s'approche de la moitié de la corde. Le timbre du son doit donc changer. Ce n'est peut-être pas perceptible, mais ça vaut le coup d'en tenir compte, le réalisme général pourrait en être augmenté.
En attendant une démo complète, voici un exemple de corde grattée normalement (sur la rosace), puis près du chevalet, et enfin au-dessus du manche, au milieu de la corde. La différence est flagrante:
 
Positions de pincement

 
Maintenant que le modèle vibratoire de la corde est complet, si nous voulons simuler violon, alto ou violoncelle, il faut passer du pincement au frottement, et modéliser l'influence d'un archet sur une corde en mouvement.
by Olivier Guillion
Comments

Comment from bubu42 Thursday, Jul 29th, 2010 at 06:30pm
(No subject)
De mieux en mieux !
Toujours avec Myrscript ou vous avez tenté le coup en C (majeur, naturellement !)

Comment from Grorom Thursday, Jul 29th, 2010 at 06:58pm
Réalisme de la position !
C'est vraiment bien !!!

Comment from Kedekero Thursday, Jul 29th, 2010 at 07:09pm
Position : bonne proposition
c'est une bonne idée de gérer la position, on retrouve bien le changement de timbre. Superbe !

Comment from Franck Thursday, Jul 29th, 2010 at 10:13pm
Fête de noeuds
Impressionnant ! mais j'ai du mal à imaginer l'intégration dans Harmony. Par exemple, à quel niveau on y accède ? Lors du choix de l'instrument ou comme un "effet" appliqué à une portée, voire une sélection...?

Comment from Sylvain Thursday, Jul 29th, 2010 at 10:50pm
(No subject)
excellent !

Comment from Grorom Thursday, Jul 29th, 2010 at 11:57pm
@Franck
Pour le changement de position, sur les partitions de guitare classique c'est marqué 'Sul ponto' pour jouer près du chevalet et 'Sul tasto' pour jouer près ou sûr la touche... il faudrait donc pour HA que des objets placés sur la portée puissent agir sur le son de l'instrument...
Je crois que ce sont ces mêmes notations pour le violon.
 
Pour les harmoniques, le plus simple semble être le changement de tête de notes (losange)... mais ça impliquerait que des lois soient paramétrées lorsque l'on ajoute une portée de guitare (ou violon...)...
 
Il y a aussi le 'Palm mute'...

Comment from Jean-Armand Moroni Saturday, Aug 7th, 2010 at 11:44pm
Jeu près ou loin du chevalet
Pour le violon et les instruments de sa famille, on écrit "sul tasto" et "sul ponticello".
 
Dans les partitions  de musique contemporaine, il y a fréquemment des précisions supplémentaires, en particulier pour "sul ponticello" : si l'on se rapproche très près du chevalet, on obtient des sons de plus en plus bruités. Si l'on joue vraiment sur le chevalet, on obtient un son qui n'a plus grand chose à voir avec la note que devrait donner la corde. En fait on sort du domaine linéaire pour entrer dans le domaine chaotique : votre modélisation ne le prend vraisemblablement pas en compte.


Most recent first
Oldest first

Top of page
Last update:  (c) Myriad 2013