Myriad Blog 1.3.0 Saturday, Dec 16th, 2017 at 08:32am 

Monday, Sep 1st, 2014 at 05:24pm
Harmony 9.6 étape 708

 
 
 
  • Une partition d'un utilisateur nous a laissé de longues heures dans la perplexité la plus totale. Il était parvenu à fabriquer des appoggiatures de silences, et même de silences fantômes, accrochées à un silence !
    À tel point qu'Harmony jetait l'éponge et préférait crasher plutôt que d'essayer de comprendre de quoi il s'agissait.
    Nous avons finalement pu le reproduire en créant des appoggiatures sur une note, puis en cliquant sur cette note avec le bouton droit et en la changeant en silence. Ce sera donc corrigé dans la prochaine version.
     
  • Jusqu'ici, en mode de pose de note, lorsqu'on passait sur l'extrémité d'un coulé, on pouvait la cliquer pour la déplacer. Mais cela empêchait de poser facilement certaines notes en accord, lorsqu'elles étaient proches du coulé. Cette possibilité a donc été supprimée, et la priorité d'action laissée à la pose de note.
     
  • Un utilisateur nous a demandé que les coulés soit orientés du coté des tiges dès lors que la direction des tiges est imposée globalement pour la portée :
     

     
    Sur cette portée, les tiges sont toutes forcées vers le haut.
    Pour l'instant, un coulé apparaît comme (A).  
    Faudrait-il le faire apparaître comme (B) ?

     
    Ceci permettrait une meilleure gestion automatique de l'orientation des coulés dans les portées multi-voix, mais nous devons d'abord réfléchir, et nous assurer que l'utilisateur n'a pas d'autres raisons d'imposer le sens des tiges.
  • by Olivier Guillion
    Comments

    Comment from Oliveira Monday, Sep 1st, 2014 at 06:19pm
    (No subject)
    En el caso B (en mi opinión) solo sería admisible la ligadura por arriba si se trata de un compás con plicas combinadas. (Voz 1 plicas y ligaduras arriba. Voz 2 plicas y ligaduras abajo). En un supuesto de voz única, lo normal es que la ligadura sea como la figura A.  

    Comment from Sylvain Machefert Monday, Sep 1st, 2014 at 06:26pm
    d'accord avec Oliveira
    D'accord avec Oliveira et la conclusion d'Olivier.
     
    Dans le cas de portées fusionnées avec sens des tiges imposées, c'est le B.
    Si pas de portée fusionnée : le A.
     
    Mais d'un point de vue logique de programmation... ?

    Comment from Antoine Bautista Tuesday, Sep 2nd, 2014 at 07:27am
    La même...
     
    Quote:
    Sur cette portée, les tiges sont toutes forcées vers le haut.
    Pour l'instant, un coulé apparaît comme (A).  
    Faudrait-il le faire apparaître comme (B) ?

     
    L'utilisateur aura le même problème avec la solution B ,
    portées fusionnées ou pas !
    A+

    Comment from Olivier Guillion Tuesday, Sep 2nd, 2014 at 10:40am
    RE: @Oliviera & Sylvain
    Désolé pour Oliveira, mais je ne peux pas répondre en espagnol, à moins d'utiliser un traducteur automatique
     
    Merci pour vos conseils.
     
    Nous étions parvenu à cette conclusion :
    sur les portées multi-voix dont le sens des tiges a été imposé (toutes vers le haut ou toutes vers le bas), lors de la pose d'un coulé, il sera inversé (B).
    Dans tous les autres cas, cela restera comme (A).
    Tant pis pour ceux qui travaillent sur deux portées séparées, et les fusionnent ensuite.
     
    Étant entendu qu'il sera toujours possible d'inverser le réglage individuellement, après coup.

    Comment from Antoine Bautista Wednesday, Sep 3rd, 2014 at 07:08am
    demi-...
    Quote:
    ...la pose d'un coulé, il sera inversé (B)...
    .
    le problème est que la fonction ne sera pas complète...dommage!
    A+

    Comment from Cri-Cri Wednesday, Sep 3rd, 2014 at 10:01pm
    A vot' bon coeur...
    Pour être tout à fait réaliste, la pratique de certaines pièces m'a convaincu que l'automatisation du sens des tiges est certes commode comme concept, mais assez peu fonctionnel
     
    Ce que je n'apprécie pas trop dans les automatismes, c'est le fait qu'ils vont toujours aller déranger un graphisme dans un endroit que l'on n'a pas ou plus sous les yeux...
     
    Une fois le pli attrapé, c'est plus simple de débrayer la fonction et de tout configurer au fur et à mesure manuellement : en plus, c'est un bon apprentissage toujours utile
     
    Par contre, les appogiatures ne sont presque pas utilisables en l'état : une remise à plat me semble s'imposer - Pour ceux qui connaissent, je sors du Scherzo de la 5e Symphonie de Beethoven en réduction pour piano, dans lequel les pizzicati de l'orchestre sont "imités" par une rafale interminable d'appogiatures en doubles croches avec un tas d'altérations et des liaisons vers la note principale (j'en ai compté une cinquantaine à la file)
     
    Bilan = j'ai dû modifier la métrique pour pouvoir utiliser des double croches, sinon, il était impossible e poser les liaisons associées, ni de régler le décalage graphique nécessaire, ni de rendre le tout suffisamment lisible - Bref, HA et les appogiatures, c'est quasiment mission impossible, en l'état...
     
    A vot' bon coeur...
     
    Cordialement,
     
    Christian

    Comment from Antoine Bautista Thursday, Sep 4th, 2014 at 09:06am
    @Cri-Cri
    Quote:
    A vot' bon coeur...

    J'ai vu rapidement Tes 2 premiers MVTs ,j'ai noté quelques erreurs(oubli ou fatigue) sur le graphisme et la rythmique à rectifier si tu veux.
     
    Quote:
    Bilan = j'ai dû modifier la métrique pour pouvoir utiliser des double croches, sinon, il était impossible e poser les liaisons associées, ni de régler le décalage graphique nécessaire, ni de rendre le tout suffisamment lisible - Bref, HA et les appogiatures, c'est quasiment mission impossible, en l'état...

    Il faut voir.
     
    A+

    Comment from Cri-Cri Thursday, Sep 4th, 2014 at 11:23am
    @ Antoine
    Quote:
    J'ai vu rapidement Tes 2 premiers MVTs ,j'ai noté quelques erreurs(oubli ou fatigue) sur le graphisme et la rythmique à rectifier si tu veux.

    Salut Antoine,
     
    Merci de m'adresser en MP du forum la liste par mouvement des mesures présentant ces erreurs
     
    Vu la masse et la vitesse à laquelle je fais ça, rien d'étonnant d'y trouver des coquilles
     
    Cela dit, même dans des sources imprimées assez anciennes, on trouve un tas de fausses notes, et des maladresses assez étonnantes... (Liszt mis à part, mais qui est inabordable pour l'éditique mise à disposition...
     
    Rien que sur la chasse aux couacs, et les oublis sur les nuances, il y a déjà bien de quoi faire, si on aime l'exactitude  
     
    La gravure musicale, c'est pas du gâteau !
     
    Christian


    Most recent first
    Oldest first

    Top of page
    Legal information Last update:  (c) Myriad