Myriad Blog 1.3.0 Wednesday, Nov 26th, 2014 at 04:02am 

Friday, Feb 29th, 2008 at 06:24pm
Eco ... Eco ... Eco ...

 
 
Les fluctuations du dollar et de l'euro ne concernent pas que les spéculateurs, les grands groupes industriels et les touristes.
Même les petites structures comme la nôtre doivent garder un oeil rivé sur ces courbes.
 
Les prix de nos produits étant indiqués dans les logiciels eux-mêmes ou dans la documentation qui les accompagne, il nous est assez difficile de faire varier nos tarifs fréquemment.
Nous ne pouvons pas dire à quelqu'un qui édite un bon de commande et nous envoie son règlement : "désolé, vous avez téléchargé le programme avant-hier, mais le prix de la licence a augmenté hier", d'autant plus que des dizaines de sites, sur Internet, présentent notre logiciel, avec le prix mentionné à côté, impossible à modifier rapidement.
 
C'est pourquoi nos prix ne varient que très rarement. Nous avions également décidé d'appliquer une parité euro - dollar. Un produit vendu 1 euro à un client européen était vendu 1 dollar à quelqu'un en dehors de l'europe.  
 
Avec l'euro légèrement plus fort que le dollar, ce n'était pas du favoritisme, mais simplement la prise en compte de l'absence de TVA sur des ventes hors Europe.
 
En effet, avec un euro aux alentours d'1,20 dollar, une vente, où qu'elle soit, revenait à peu près au même pour nous :
En Europe, nous touchions 1 euro TTC, donc aux alentours de 84 centimes d'euro hors taxe, et hors Europe, nous touchions 1 dollar HT, soit aux alentours de 84 centimes d'euros également.
 
Bien sûr, il pouvait y avoir de petites fluctuations. D'août 2003 à juin 2007, le cours a varié entre 1,18 et 1,35 dollars pour un euro (voir ici). Nous pouvions nous en accomoder dans l'ensemble, la différence restant raisonnable.
 
Mais, lentement mais sûrement, le dollar descend (ou est-ce l'euro qui monte ?). Le cours a atteint aujourd'hui 1,52 dollars pour un euro. Les achats en dollars américains commencent à être de moins en moins rentables pour les européens que nous sommes, et cela revient pour nous à accorder contre notre gré une remise de 30% sur tout notre catalogue. Ce n'était plus gérable, et nous avons donc décidé de briser notre règle de parité.
 
Seuls les clients hors de l'Europe seront touchés par ce changement, qui n'est pas à proprement parler une hausse, mais plutôt un rééquilibrage.
 
Voila, c'était la page économie.
by Olivier Guillion


Most recent first
Oldest first

Top of page
Last update:  (c) Myriad 2013