Myriad Blog 1.3.0 Wednesday, Apr 23rd, 2014 at 05:10pm 

Wednesday, Apr 25th, 2007 at 06:37pm
Allo ? étape 1

 
Ca y est, le monsieur de France Télécom (enfin, un sous-traitant qui pose les lignes) a transféré une de nos lignes téléphoniques à notre nouvelle adresse. La demande avait été effectuée par fax le 21 mars  , avec ce paragraphe:
"[...]Nous sommes une entreprise dont l'activité principale est le commerce en ligne, et nous aurons donc besoin d'une connexion Internet rapide. Afin d'être élégibles à l'ADSL très haut débit, nous souhaiterions que notre ligne soit connectée au NRA Min31 et non sur Cap31.[...]"
(pour plus d'explications, lire cet article du blog)
 
A la charmante dame qui nous a appelé pour donner la date de passage du technicien, nous avons demandé: "Nous serons biens connectés sur Min31"? Après vérification et tapotages sur un clavier, elle a répondu: "Oui, pas de problèmes, vous êtes sur Min31".
 
Donc le technicien passe ce matin et, bien entendu, à la question "sur quel central sommes-nous raccordés ?", la réponse est : "Sur Capitole (Cap31)".
 
Petit extrait de la discussion qui s'ensuit :
 
Nous: "Mais nous avions demandé Minimes"
 
Le tech: "Désolé, mais moi sur ma fiche on me demande de raccorder à Capitole, donc je fais ce qui est marqué."
 
Nous: "Mais nous avons besoin d'ADSL rapide, nous l'avions précisé dans notre fax"
 
Le tech: "Mais pas de problème, vous avez l'ADSL, je l'ai connecté moi-même ce matin"
 
Nous: "L'ADSL oui, mais pas le très haut débit (20Mbps), on est trop loin de Capitole"
 
Le tech: "Il vous suffira d'appeler FT, et ils vous changeront de central. C'est électronique, ils n'auront même pas besoin d'envoyer quelqu'un" (Ce qui est totalement faux, je crois bien)
 
Nous: "Sur Internet, beaucoup de personnes disent qu'ils ont essayé de changer, et que c'est soit la galère, soit carrément refusé."
 
Le tech: "Je comprends, mais la rue est à la limite de la zone de séparation. La rue d'à coté, c'est Minimes, la vôtre, c'est Capitole"
 
Nous: "Non, le voisin ici, et celui deux maisons à coté ont des lignes connectées sur Minimes"
 
Le tech: "Il vous suffira d'aller à votre agence, et ils feront le changement sans problème"
 
Nous: "Mais vous savez que les personnes des agences sont des commerciaux, et ne comprennent pas ce qui touche à la technique. Vous ne savez pas à qui d'autre on pourrait s'adresser ?"
 
Le tech: "Vous pouvez me signer mon bon d'intervention ?"
 
Nous: "Non, l'intervention ne correspond pas à ce que nous avons demandé"
 
Le tech: "Je le marque. Mais vous risquez de voir votre ligne coupée"
 
Nous: "Pas grave, nous n'en avons pas vraiment besoin pour l'instant."
 
Et voila. L'après-midi a été passée à essayer de joindre une personne qui nous avait renseigné auparavant (injoignable), d'appeler le 1016 qui renvoie sur le service "pilotage", et d'appeler le service "pilotage", ce qui résulte immanquablement, après navigation dans le serveur vocal,  par "Nous ne pouvons pas pour l'instant donner suite à votre appel, et vous invitons à le renouveler ultérieurement. Nous vous remercions de votre compréhension". On va donc essayer ultérieurement, tant que notre dose de compréhension reste suffisante. Mais on le lâche pas l'affaire. Suite au prochain numéro
by Olivier Guillion
Comments

Comment from jihel9 Wednesday, Apr 25th, 2007 at 07:51pm
connection
Ah, bon, il n'y a pas qu'en Belgique, alors  
Je compatis, mais avec les sociétés de communication, il a toujours été difficile de communiquer.  
 
C'est un comble. Courage, on les aura... s'ils ne nous ont pas avant.
Jean Louis

Comment from Bautista Antoine Wednesday, Apr 25th, 2007 at 09:14pm
22 à Asnières
Bonsoir,
 
Avez-vous remis à jour le sketches "22 à asnières"
de Fernand Raynaud ?
 
bon courage.

Comment from Jean-Armand Wednesday, Apr 25th, 2007 at 11:31pm
(No subject)
Vous pouvez aussi faire le sketch réciproque, vu de l'installateur, qui rentre déjeuner chez lui à midi.
Bobonne :
- Oh, t'as la tête des mauvais jours.
- M'en parle pas, j'ai passé toute la matinée avec des casse-(censuré).
- Ah bon ?
- Ouais, y voulaient z-être raccordés à un central et pas z-à un autre !
- Ca fait une différence ?
- Y disaient qui f'saient du commerce électronique... J't'en ficherais, moi, du commerce électronique. Y'en a qui s'la jouent !
- C'est comme mon coiffeur, y m'racontait qu'l'autre jour, y a une cliente qui voulait une teinture avec la moitié d'la tête en blond, l'autre en chatain. Franchement, c'est un monde, les gens ne savent plus quoi inventer pour s'rendre intéressants !
 
etc. etc.

Comment from CRI-CRI Wednesday, Apr 25th, 2007 at 11:32pm
Mémoires de déboires
Avec le plombier, le carreleur, l'agent immobilier, le promoteur immobilier, l'assureur de la boutique, etc ...
je pourrais écrire mes mémoires en six ou sept gros volumes (ce serait un résumé)
 
j'ai plus assez d'encre, ni de papier, ni d'énergie  pour refaire ce petit monde qui tourne en rond
 
Condoléances amicales d'un administré  


Most recent first
Oldest first

Top of page
Last update:  (c) Myriad 2013