Myriad Blog 1.3.0 Thursday, Apr 17th, 2014 at 11:51pm 

Monday, Sep 20th, 2010 at 04:55pm
Harmony, Melody et autres étape 105

 
Aujourd'hui, une petite modification qui va nous l'espérons, nous simplifier un peu la vie.
Il y a quelques années on nous avait demandé d'ajouter la tête de note creuse à la liste des formes. Nous avions freiné des quatre fers, pressentant que cela allait entrainer une confusion avec la note de durée blanche. Et ce fut le cas. Nous avons donc ajouté, à chaque activation de ce mode une alerte censé prévenir de la confusion possible. Sans trop de succès. Nous recevions encore des "rapports d'erreur" du genre : "Il y a un bug ! Quand je sélectionne une noire, c'est une blanche qui se pose, j'ai réinstallé huit fois Harmony, trois fois Windows, fait exorciser mon PC, rien n'y fait !"
Donc, maintenant, l'état actuel de la forme ne sera plus mémorisé et redeviendra la forme standard à chaque démarrage. L'utilisateur sera ravi bien qu'erronément persuadé que le fait de relancer l'application a corrigé le problème.
 
Un gentil utilisateur a commencé à travailler sur des polices de caractères musicales dédiées à Harmony. Le résultat est plus que très sympa.
Cela nous a motivé pour nous y mettre aussi : certains caractères de la stoccata (la police par défaut) mériteraient d'être ajustés.  
Malheureusement, il y a quelque chose d'illégal dans notre police, créée il y a plus de 15 ans, avec des éditeurs plutôt primitifs, et aucun des logiciel d'édition de polices testés sur Mac ne peut générer un fichier correct. La police est chargée, modifiée, mais à la sauvegarde en TTF l'encodage est brisé.
Nous travaillons donc sur ce problème...
by Didier Guillion
Comments

Comment from Cri-Cri Monday, Sep 20th, 2010 at 05:10pm
(No subject)
Didier :
 
L'utilisateur sera ravi bien qu'erronément persuadé que le fait de relancer l'application a corrigé le problème
Voilà un bel exemple de procès d'intention  
 
Que nous sommes bêtes...  
 
Cordialement  

Comment from François Desjardins Monday, Sep 20th, 2010 at 09:09pm
tête de note creuse
Je suis passé par là pour voir la chose et j'ai écrit un peu de musique avec ladite. À quoi diable ce genre de truc peut-il bien servir? C'est en effet parfaitement confondant!

Comment from Cri-Cri Monday, Sep 20th, 2010 at 09:50pm
Tête creuse
À quoi diable ce genre de truc peut-il bien servir? C'est en effet parfaitement confondant !  
 
Cela sert peut-être à faire de la musique creuse...  

Comment from Jean-Armand Monday, Sep 20th, 2010 at 11:26pm
Notation noire
Il se trouve que la façon de représenter les notes a beaucoup varié au cours du temps. Entre 1200 et 1500, il y eut divers systèmes de notation, notamment l'un où nos notes blanches étaient en noir, et nos notes noires étaient évidées. On parle de "notation noire" ou "notation dénigrée" (cette expression est tellement connue qu'elle remonte un seul résultat dans Google...). Et un autre où nos notes blanches étaient en noir et les noires en rouge...
 
Dans le choix définitif, l'imprimerie a sans doute joué un rôle : on a retenu ce qui était le plus simple à imprimer, ou ce qui consommait le moins d'encre (garder à l'esprit, à ce propos, que dans les partitions anciennes ce sont les valeurs supérieures à la blanche qui sont les plus fréquentes).

Comment from Sylvain Machefert Tuesday, Sep 21st, 2010 at 08:26am
notation dénigrée
C'est malin, maintenant y'aura peut-être 2 pages dans Google pour "notation dénigrée"

Comment from Jean-Armand Wednesday, Sep 22nd, 2010 at 00:12am
Ca y est !
Il y deux pages pour "notation dénigrée" ! Et en plus c'est celle-ci qui vient en premier !  

Comment from Cri-Cri Wednesday, Sep 22nd, 2010 at 11:58am
Eclaircissements
D'où il ressort que la lisibilité est une fonction de distribution homogène :
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gris_typographique
 
Une page écrite à l'aide d'une police quelconque pourrait par conséquent s'évaluer par le taux des erreurs ou confusions de lecture et la fatigue visuelle qu'elle engendrerait : les anciens (depuis Gutenberg) avaient intuitivement tout compris...
 
Il paraît aussi que l'arrivée massive des images animées (cinéma, puis télé) tendrait à privilégier désormais une perception dynamique au détriment de l'analyse cursive de l'image (peinture, puis photo)
 
Donc le fondu au noir serait révolu  
 
Cordialement  
 


Most recent first
Oldest first

Top of page
Last update:  (c) Myriad 2013